Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Histoire de MONTPELLIER

25 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Histoire


Les débuts de la ville au Moyen Âge
 

C'est en 985, dans une donation du comté de Melgueil, qu'apparaît pour la première fois le nom de Montpellier. Le 25 novembre 985, le comte Bernard de Melgueil (Mauguio) octroie au chevalier Guilhem en échange de son dévouement l'ancien territoire situé entre l'antique Voie Domitienne, le Lez, et la Mosson. Ses héritiers construiront sur leur nouveau fief un véritable bourg fortifié, doté d'un château et d'une chapelle qui deviendra la ville de Montpellier.

800px-Citadelle_de_Montpellier_Bastion_de_VentadourA.jpg

Bien plus jeune que ses voisines de la région comme Nîmes, Narbonne, ou Carcassonne, pour la plupart créées à l'époque romaine, la Seigneurie de Montpellier n'est créée qu'au XI eme siècle. Située entre l'Espagneet l'Italie, proche de la Via Domitia et du port de Lattes, la ville connaît rapidement un important développement économique et culturel, attirant doreurs, orfèvres, drapiers et changeurs. Elle devient ainsi un centre d'échanges entre le nord de l'Europe, l'Espagne et le bassin méditerranéen.

Montpellier-20Aqueduc-201.jpg

L'agglomération médiévale était constituée par Montpellier sous la seigneurie des Guilhem et par Montpellieret sous la seigneurie des évêques de Maguelone. Une enceinte fortifiée unique (la Commune Clôture) protégeait les deux entités. Deux tours subsistent de cette fortification (la Tour de la Babote et la Tour des Pins).

mp6.jpg

Le Consulat - instauration d'une administration municipale quasi républicaine par des « consuls » - marque la fin de la dynastie des Guilhem avec la mort de Guilhem VIII le 9 novembre 1202.

Montpellier-20Rue-20de-20la-20Coquille.jpg

Au Moyen Age, son église Notre-Dame-des-Tables constitue une étape renommée pour les pèlerins partant vers Saint Jacques de Compostelle. Cet afflux de pèlerins provoque la naissance et l'extension d'institutions charitables et hospitalières. Des médecins juifs et arabes chassés d'Espagne se retrouvent à l'Ecole de Médecine de Montpellier, fondée en 1220 par la cardinal Conrad, légat du pape Honorius III.  (Discussion : Les juifs et les "arabes" (musulmans serait plus exact), n'ont pas été expulsés d'Espagne à cette époque. Les juifs qui n'ont pas voulu se convertir au christianisme ont été expulsés par les rois catholiques fin XVe. Quant aux musulmans, seule une partie des "morisques" de certaines régions d'Espagne - descendants de musulmans convertis depuis plusieurs générations au christianisme - ont été expulsés vers l'Afrique du Nord au cours du  XVII eme siècle. On est donc loin de 1220, époque à laquelle il faut le rappeler, Montpellier était une possession aragonaise (1204-1349). Il semble donc logique que des citoyens aragonais, de quelque religion que ce soit, viennent étudier ou enseigner à Montpellier). La renommée de la plus ancienne faculté de médecine est déjà immense à la fin du XIII eme siècle.

799px-Cloitre_medecine.jpg

Placée sous la tutelle des rois d'Aragon après le mariage de Pierre II d'Aragon (1176-1213), roi d'Aragon et comte de Barcelone avec Marie de Montpellier, le 15 juin 1204, la ville connaît son apogée. Pierre II accorde aux habitants les franchises et libertés qu'ils réclament. Leur fils Jacques I er, natif de Montpellier, y entretient une cour brillante.

photo13-gf1.jpg

Jacques Ier ayant résolu de partager ses États entre ses deux fils Pierre et Jacques, la Seigneurie de Montpellier devient possession de Jacques II, roi de Majorque et comte de Rousiilon en 1276. La ville restera sous tutelle du royaume de Majorque jusqu'en 1349.

En 1289, les Écoles de Médecine et de Droit de Montpellier, réputées comme centres d'érudition ouverts aux pensées juive et arabe, se voient accorder le statut officiel d'Universités par le pape Nicolas IV. Vendue au royaume de Franceen 1349, Montpellier est alors considérée comme la deuxième ville du royaume. Mais au cours de la seconde moitié du XIV eme siècle des épidémies successives déciment plus du tiers de sa population.

photo14-gf.jpg

De la Renaissance aux guerres de religion

Au  XV eme siècle, la ville se redresse économiquement grâce à l'activité du port voisin de Lattes et au génie mercantile de Jacques Coeur, grand argentier du roi Charles VII. La Faculté de Médecine de Montpellier bénéficie même, en 1593, de la création d'un jardin des plantes, aujourd'hui le plus ancien de France.

Montpellier-20Jardin-20des-20Plantes-202.jpg

Après que le siège épiscopal de Maguelone ait été supprimé en 1536, il s'établit à Montpellier. La cathédrale Saint-Pierre est alors construite sur le site de l'église du monastère Saint-Benoît, fondée en 1364. De l’ancien édifice gothique consacré par  Urbain V, pape d’Avignon, ne subsistent que le massif de façade et les deux tours-clochers. Son plan est inspiré du modèle méridional, et des influences avignonnaises sont manifestes, notamment dans la forme et la sobriété des arcs et des supports des colonnes.

800px-Montpellier_Cathedrale.jpg

Au XVI eme siècle, la réforme protestante gagne beaucoup d'adhérents et Montpellier devient un bastion du protestantisme. Un des plus beaux temples de l'époque est construit. Mais au cours des décennies suivantes, les guerres de religions entraînent la destruction totale de tous les édifices catholiques situés à l'intérieur des murailles de la ville. La cathédrale Saint-Pierre est la seule à ne pas être détruite, même si elle en souffre durablement.

450px-Rue.jpg

En 1572-1576, la ville bénéficie de l’alliance des protestants du Languedoc avec le gouverneur Montmorency-Damville, catholique conciliant. Mais la trahison de ce dernier, qui s’allie au roi en 1576, provoque le soulèvement de la ville qui rejette son autorité.François de Châtillon la défend contre le long siège du gouverneur du Languedoc. Il commence par raser la citadell. Quand la situation devient difficile, il fait une sortie, parcourt les Cévennes et va jusqu’à Bergerac pour recruter des renforts, et réussit à les ramener dans la ville.

photo13-gf.jpg

En 1598, l'édit de Nantes désigne Montpellier comme une des places fortes où les cultes protestants sont reconnus. S'en suivent une vingtaine d'années de calme, rompues lors d'une dernière guerre de religion. En 1622, Louis XIII dirige le siège de la ville rebelle, qui capitule au terme d'un pilonnage intense de deux mois. Le règne du roi est rétabli et le retour de la domination  catholique est assuré par l'édit de Fontainebleau de 1685. Depuis, la ville est restée majoritairement catholique.

montpellier3.jpg


Les XVII eme et XVIII eme siècles 

Une fois achevée la pacification de Montpellier, la noblesse, fière de son nouveau statut, fait construire de nombreux hôtels particuliers, particulièrement élégants et dont l’architecture est trés caractéristique du centre historique. L’un des plus beaux, l’hôtel de Guidais, peut être admiré à l’angle Ouest de la promenade du Peyrou. Propriété de la famille Molinier, il n’a pas été sub-divisé. Il fut la résidence de l’avant-dernier Grand Maître de l’ordre de Malte, Hompech, qui y mourût. Le magnifique jardin et la maison typique du classicisme languedocien peuvent être visités.

FiacresComedie1920.jpg

La place de le comédie et l’arc de triomphe-Esplanade du Peyrou datent du XVII eme siècle. C’est aussi le cas de la place Jean Jaurès, construite sur le site de l’ancienne église Notre Dame des Tables, détruite au cours des guerres de religion, et de la promenade royale du Peyrou, construite sur ordre de Louis XIV et en son honneur, à l’extérieur des fortifications. Pour alimenter les jardins de la ville, un aqueduc achemine l’eau depuis Saint Clément de Rivière. Élaborée au milieu du XVIII eme siècle par l’ingénieur hentie Pitot; il aboutit au superbe château d’eau qui domine l’esplanade du Peyrou (Giral architecte).

Pavillon_Peyrou.jpg

Jusqu’à la Révolution française, Montpellier est le siège des États du Languedoc.

Au XIX eme siècle 

Le saint patron de Montpellier est Saint Roch, fêté le 16 août . L'emblème de la ville est Notre-Dame-des-tables. Montpellier faisait partie du diocèse de Maguelonne.

xhgcwtaf.jpg

  • 1536 : Le siège de l'évêché est transféré de Maguelonne à Montpellier.
  • 1802 : Montpellier devient diocèse suffragant de Toulouse ;
  • 1822 : Montpellier devient diocèse suffragant d'Albi ;
  • 1877 : adjonction des titres des diocèses d'Agd, Lodève et Saint Pons de Thomières ;
  • 2002 : érection de l’Église de Montpellier en archevêché métropolitain
La cathédrale Saint-Pierre

Le développement de la viticulture au XIXe siècle favorise la constitution de fortunes et se traduit par une métamorphose urbaine considérable.

HotelDesPostes.jpg

L'édification du Palais de Justice et de la préfecture le long de la percée de l'avenue Foch, des églises Sainte-Anne et Saint-Roch, de la gare, la reconstruction du théâtre  aprés l'incendie de 1881 par Cassien Bernard, élève de Garnier ,et le réaménagement total de la place de la Comédie par la même occasion , bordée d'immeubles et de grand magasins haussmanniens en sont les parfaits exemples.

galerieLaFayette1946.jpg

Le phylloxéra d'abord, et la surproduction viticole ensuite, apportent pour quelques décennies un coup d'arrêt à l'expansion de Montpellier.
montpellier_3.jpg

La Seconde Guerre mondiale 

Les bombardements de la ville de Montpellier pendant la Seconde Guerre mondiale :

  • 27 janvier 1944 : bombardement de l'aérodrome de montpellier-Fréjorques.
  • 27 mai 1944 : deuxième bombardement de l'aérodrome.
  • 5 juillet 1944 : bombardement de la gare de triage.
  • 17 aout 1944 : bombardement du pont de Pavie.
  • 24 août 1944 : deuxième bombardement du pont de Pavie.
800px-Comedie_illuminee.jpg
Lire la suite

PEKIN 2008

25 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Actualité

TIBET.jpg

Nouveaux troubles au Sichuan, incident à la cérémonie de la flamme.


Un policier chinois a été tué, plusieurs autres blessés lundi cependant que les autorités chinoises ont assuré que des centaines d'émeutiers s'étaient rendus au Sichuan, province du sud-ouest de la Chine, qui abrite des communautés de Tibétains.

Le policier a été tué lors de troubles dans le district de Garze, a indiqué l'agence Chine nouvelle.

Dans cette même province du Sichuan qui borde l'actuel Tibet administré par la Chine, les autorités ont affirmé que 381 personnes impliquées dans les "émeutes" dans le district de Ngawa s'étaient présentées à la police à midi. Le gouvernement avait fixé un ultimatum qui a expiré la semaine dernière à ceux impliqués dans les troubles pour se rendre. Des manifestations de moines ont commencé le 10 mars au Tibet à l'occasion de l'anniversaire du soulèvement de 1959 contre le pouvoir chinois.

Le 14 mars, des émeutes éclataient à Lhassa avant de se propager aux provinces avoisinantes où vivent des communautés tibétaines. Environ 130 personnes ont été tuées lors de la répression par la Chine de manifestations au Tibet, a affirmé lundi à Dharamsala (Inde) le gouvernement tibétain en exil. Au Népal au moins 400 personnes, dont une majorité de Tibétains, ont été arrêtées lundi lors de trois manifestations distinctes à Katmandou, contre la politique répressive de la Chine au Tibet.

En Grèce à Olympie, des militants de l'association Reporters sans Frontières (RSF) ont réussi à perturber la cérémonie d'allumage de la flamme des jeux Olympiques de Pékin, malgré un important dispositif policier. Trois hommes, dont le secrétaire général de RSF, Robert Ménard, ont tenté de s'approcher de la tribune pendant le discours du responsable chinois du Comité d'organisation des jeux (Bocog), Qi Liu. L'un d'eux a eu le temps de déployer une banderole sur laquelle était inscrit "Boycottez le pays qui piétine les droits de l'Homme". Un autre a crié de derrière la tribune officielle "liberté, liberté". Ils ont été interpellés. "Nous continuerons des actions comme ça jusqu'au 8 août", date de l'ouverture des jeux de Pékin, a promis Robert Ménard, le dirigeant de l'ONG française. Sur les images par la télévision publique grecque Net, on discerne un mouvement de foule vers la tribune, avant que les caméras ne passent en plan serré sur Qi Liu. La télévision chinoise a elle suspendu brièvement la retransmission, sans explication, peu après le début du discours du responsable de Pékin, pour diffuser des images d'archives du site d'Olympie et d'une torche.

Le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, a jugé qu'il ne voyait pas se dessiner d'"élan" sur la scène internationale pour un boycott des jeux. "La plupart des grands dirigeants politiques ne veulent pas de boycott. Bush ne veut pas de boycott, Sarkozy ne veut pas de boycott, Brown ne veut pas de boycott (...). Depuis Washington, la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a néanmoins appelé la Chine à adopter une politique plus "viable" au Tibet, impliquant un dialogue avec le dalaï lama. Un des proches conseillers du président George W. Bush a rencontré ce week-end l'ambassadeur de Chine aux Etats-Unis pour lui faire part de la "profonde inquiétude" du gouvernement américain devant la "répression" au Tibet. Et le président français Nicolas Sarkozy a appelé à "la retenue et à la fin des violences par le dialogue au Tibet", dans un message à son homologue chinois Hu Jintao.

Peu après la fin de la cérémonie de la flamme, une dizaine de militants de la cause tibétaine, certains barbouillés de peinture rouge, se sont allongés dans une rue d'Olympie, où ils ont chanté des slogans hostiles au gouvernement chinois, avant d'être délogés par la police grecque. Un défenseur de la cause tibétaine, Tenzin Dorjee, responsable de l'association Etudiants tibétains pour un Tibet libre, basée à New York, a été arrêté alors qu'il s'apprêtait à conduire une "action" à Olympie, avant d'être relâché quelques heures plus tard. Quelques milliers de personnes sélectionnées ont assisté à la cérémonie sur le site du sanctuaire antique autrefois dédié à Zeus. La flamme a été transmise au premier relayeur, le Grec médaillé d'argent de taekwondo au JO de 2004 à Athènes, Alexandros Nikolaidis, pour démarrer un périple de 137.000 km à travers les cinq continents.
source

Lire la suite

C-IN2

24 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion


La marque américaine C-IN2 fut créée en 2004 par le créateur et fondateur de la marque 2(x)ist. C-IN2 cherchait à mettre sur le marché des produits de base essentiels qui deviendraient la base de la garderobe de chaque homme moderne.


cin2.jpg

C-IN2 est produit de sorte à atteindre coupe, bonne qualité, tendance et prix attrayants.

C23062BLK-F300.jpg

La marque spécialiste des sous-vêtements pour hommes sort régulièrement de nouveaux modèles, et il y en a pour tous les goûts. Des slips, des jockstraps, des boxers, mais aussi des t-shirts et débardeurs très sexy et prêts du corps.

1.jpg

Malheureusement, C-IN2 est toujours aussi peu diffusée en France, mise à part quelques magasins du Marais et encore, ils ne proposent que quelques modèles. Heureusement grâce à internet vous pourrez vous procurer le modèle qui vous plait et qui vous mettra en valeur. Vous n’avez que l’embarras du choix en termes de couleurs et de formes.

C23060RUMBA-F300.jpg

Avec les designs pour le plaisir de l'oeil, vous vous sentez bien. La forme de C-IN2's et l'utilisation de matière comme l'utilisation  de fibre de bambou donnent  des produits qui caressent et se cramponnent à votre corps en donnant à votre peau  un sentiment de liberté.

C23061VANI-F2300.jpg
C23061VANI-F300.jpg

Soigneusement conçu pour appliquer la devise C-IN2 que “quelquefois vous sentirez mieux déshabillés qu'habillé”.

C23062RUMBA-F2300.jpg
Lire la suite

Helene Segara - "Il y a trop gens qui t'aime"

24 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique



Lire la suite

Barry Lyndon

24 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema

barry_lindon.jpg


Barry Lyndon est un film britannique réalisé par Stanley Kubrick et sorti  1975 d'après le roman de William Makepeace Thackeray. Il dépeint les aventures d'un aventurier irlandais dans la société anglaise du XVIIIe, sa gloire et sa chute.

Synopsis

Au XVIII eme siècle en Irlande, un jeune homme de petite noblesse élimine en duel son rival, un officier britannique amoureux de sa cousine. Il s'exile en s'engageant dans l'armée et combattant sur le continent. Les circonstances l'amènent à déserter et se mettre au service de l'armée prussienne pour échapper à la peine de mort : il doit espionner un noble joueur, mais il mène double-jeu et ce dernier le prend sous sa protection. Il l'introduit dans la brillante société européenne où il parvient à devenir par ambition l'amant puis l'époux d'une riche et belle jeune femme (dont le vieil époux meurt de dépit après avoir eu connaissance de l'adultère). Mais le destin saura frapper.

barry_lyndon_1975_reference.jpg

Commentaire

Tourné entièrement en décors d’époque (à  Castle Howard notamment) et en lumière naturelle (à la bougie, pour les scènes de nuit ou d'intérieur), grâce à des objectifs de caméra très lumineux (bricolage d'une caméra Mitchell et d'objectifs Zeiss) et au traitement spécial des pellicules, ce film bénéficie d'une photographie exceptionnelle, véritable prouesse technique qui lui confère une esthétique plutôt sombre et très particulière, tout à fait dans le ton de l'histoire et des peintures de genre de l'époque. Le spectateur se trouve ainsi de fait plongé dans l'intimité des personnages, ainsi que le désirait Kubrick, qui voulait réaliser un documentaire qui se serait passé au XVIII eme siècle.

bl1.jpg

Pour les extérieurs, Kubrick utilisa des focales de 18 ou 25 mm et de faibles ouvertures ; la profondeur de champ importante qui en résulte confère aux paysages une allure de peinture filmée.

La scène de la bataille (« Une bataille qu'aucun livre d'histoire n'a retenue et dont personne ne se souviendra, sauf ceux qui y participèrent ») est magnifiquement reconstituée et réussie.

BARRY-20LYNDON-20SC-202.jpg

Cette esthétique particulière est magnifiquement soutenue par la bande originale, qui mêle musique classique (entre autres la sarabande variée de Haendel, le Barbier de Séville de Paisiello, un trio de Schubert ou de Bach) et folklore irlandais (joué par The Chieftains).

Malgré des succès épars (notamment en France) puis 4 oscars (décors, photographie, musique, costumes) et 7 nominations, ce film sera globalement un échec commercial.

Distribution 

barry_lyndon_1975_reference2.jpg
Lire la suite

"Louis XX" :Thierry Ardisson

24 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Livres


51GAWVDKE5L__AA240_.jpg
" Louis XX, contre-enquête sur la Monarchie"» (Thierry Ardisson) :

Ce livre retrace l'histoire des derniers Bourbon de Louis XVI à Louis XX . Thierry Ardisson y prône le légitimisme français comme une solution politique.

Par-delà les appréciations ''politiques'' et jugements et des prises de positions de l'auteur, parfois provocateur, cet ouvrage (publié à l'occasion du ''millénaire capétien'', en 1986) mérite le détour. Tant il nous dévoile certains aspects méconnus de l'histoire de France de l'époque contemporaine.

Depuis l'évocation d'un Louis XVII survivant miraculeusement à la prison du Temple et de l'exil sans fin (entre 1789 et 1815 puis à partir de 1830 et 1848) des princes Bourbons détrônés, jusqu'au récit des transmissions des pouvoirs manquées de 1830 (pour Louis XIX, Duc d'Angoulème et Henri V, Comte de Chambord) et de 1848 (pour Philippe VII, Comte de Paris), jusqu'à l'évocation de la ''restauration monarchique manquée'' de 1873 (pour le prétendant légitimiste Henri V, Comte de Chambord).

La Monarchie, régime politique pour la France ?! Si ce n'est le cas actuellement, cela aurait donc néanmoins pu l'être. En tout cas, cet ouvrage est une bonne source d'inspiration.

Même si nous ne partageons pas la vision de l'auteur , son livre est une réussite et passionnant.


Lire la suite

2008 Calvin Klein - Underwear Collection

24 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion


grantknauffvl5.jpg
Défilé de mode de Sous-vêtements de Calvin Klein 2008, le 7 février 2008 à New York, en l'honneur de leur 25ème anniversaire de la marque.

29.jpg
Lire la suite

Alain Bernard Record du Monde du 100 m et du 50 m

24 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Sport


8905a-natation_alain_bernard_affole_les_records.jpg

À l'Euro de atation d'Eindhoven, le Français, Alain Bernard 24 ans, est devenu le nageur le plus rapide de l'histoire, battant à deux reprises le record du mondedu 100 m nage libre (47''60 puis 47''50 en finale) avant celui du 50 m, dimanche, en demi-finale (21''50). Il prend les clés du sprint mondial et s'affirme en favori à cinq mois des Jeux olympiques de Pékin.


1206296510005-1-0.jpg

Lire la suite

Le trésor des Templiers

23 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Histoire


Les charrettes de paille

Le Templier Jean de Châlon, du Temple de Nemours, aurait déclaré en juin 1308 en audience devant le Pape que " La veille de l'arrestation des Templiers (au soir du 12 octobre 1307 ), un cortège comprenant trois charriots recouverts de paille et une cinquantaine de chevaux quittèrent le Temple de Paris sous la conduite de deux Templiers, Hugues de Chalons et, surtout, Gérard de Villers, le précepteur de France". Ces déclarations seraient conservées aux archives secrètes du Vatican

Les Templiers et le Graal

Certaines légendes mettent en rapport les Templiers avec le Graal des légendes arthuriennes (écrites au XII ème  et XIII ème siècle, sur des évènements sensés se dérouler au V ème siècle et  VI ème siècle). Le Graal aurait été retrouvé par les Templiers (dans le Temple de Jérusalem ?) puis emmené en Écosse après la chute de l'ordre (et serait toujours enfoui dans la Rosslyn Chapel ). Ces légendes s'appuient en généralsur le roman courtois Parzival de Wolfram von Eschenbach (~1170- ~1220), dans laquelle le Graal est gardé par des chevaliers templiers. 

Lire la suite

Le Grand Bleu

23 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema


le_grand_bleu_01.jpg
Le Grand Bleu est un film franco-américano-italien réalisé par Luc Besson, sorti en 1988.

Synopsis 

Le film est inspiré de la vie de Jacques Mayol et de Enzo Maiorca. Il met en scène une compétition entre deux apnéistes. Jacques et Enzo se connaissent depuis l'enfance. Ils ont grandi ensemble en Grèce et partagent depuis toujours leur passion pour la mer. Mais à la suite du décès du père de Jacques par accident au cours d'une plongée, ce dernier rentre en France.

65_1.jpg

Vingt ans ont passé, mais la rivalité entre les deux hommes existe toujours. Le championnat du monde d'apnée à Tao rmina en Sicile sera l'occasion pour les deux hommes de se retrouver et d'explorer un monde que personne d'autre qu'eux ne connaît aussi bien. Une femme, Johana, symbolise leur attachement à la terre...

286179091_L.jpg

Commentaire 

L'exploitation en France rencontra un des plus gros succès de l'histoire du cinéma français, notamment auprès des adolescents. Ce qui déclencha nombre d'analyses pour tenter de comprendre en quoi l'attrait du vide  et de l'insondable fascinait autant cette génération.

197452.jpg

Le succès du Grand Bleu n'aurait pas été possible sans l'intérêt et l'aide de Jacques Mayol, dont le scénario est fortement inspiré.

197449.jpg


Distribution
legrandbleu.jpg
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>