Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Le mystère des templiers (XII)

7 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Histoire


Conséquences et légendes

La dissolution de l'Ordre lors du concile de Vienne et ensuite la mort de Jacques de Molay marquèrent la fin définitive de l'ordre du Temple. Les biens templiers, en particulier les commanderies, furent reversés par la bulle papale Ad Providam en majeure partie à l'Ordre de l'Hôpital, sauf dans leroyaume de Valence  où ils passèrent au nouvel Ordre de Montesa, fondé en 1317, et au Portugal  où ils passèrent à l'Ordre du Christ, fondé en 1319 (Ordre du Christ dont on verra la croix sur les voiles des navires de Christophe Colomb lors de sa traversée de l'Atlantique en 1492). Ces deux ordres sont les seuls "successeurs légitimes du Temple".

Armoiries_de_Cl-C3-A9ment_V.jpg

 

En ce qui concerne Philippe Le Bel, la chute de l'ordre lui permit de renflouer les caisses de l'état et le déficit du Trésor aurait alors été comblé pour plusieurs années. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que ce genre de procédé était utilisé. Ainsi, cela avait déjà été le cas à la suite des mesures prises contre les Lombards en 1307 et 1309 et aussi après l'expulsion des juifs  et la saisie de leurs créances.

La nationalisation de l'administration financière du royaume, voulue alors par le roi afin de ne plus dépendre d'étrangers (que ce soit des lombards, des juifs ou des templiers, ces derniers échappant à la sphère du pouvoir royal) fut une autre conséquence de la disparition de l'ordre. Cette dernière conséquence rentrait dans le cadre du renforcement du pouvoir de l'état, processus qui fut une pièce maîtresse du règne de Philippe le Bel.

La fin tragique des Templiers a contribué à générer des légendes à leur sujet. Celles-ci vont des rumeurs au sujet de leur association avec le Saint-Graal , jusqu'aux interrogations à propos de leurs liens éventuels avec les francs-maçons. De plus, certains groupements ou sociétés secrètes, tels que le Prieuré de Sion, la Rose-Croix ou encore certaines sectes, telles que l'Ordre du Temple solaire ou l'Ordo Templi Orientis, se réclameront par la suite de l'ordre, affirmant leur filiation en s'appuyant sur une pseudo-survivance de l'ordre ou en usurpant l'habit templier et en reprenant certains rites. 

Nous évoquerons dans de prochains articles la survie de cette ordre et les légendes qui en decoulent.
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
bon , on arrive a ce qui devrait etr encoe plus interessant
Répondre