Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Les Rois maudits : Les Poisons de la Couronne

10 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Livres


90f6_1_bol.jpg
Les Poisons de la Couronne


En France, la guerre entre les deux partis redouble d’intensité. Valois exige du roi la tête de Marigny. Pour obtenir gain de cause, Druon raconte que Robert d’Artois et Valois inventent de fausses preuves, comme le témoignage du frère de Marigny qui l’accuse de vol, en échange de l’effacement de dettes chez Tolomei, le banquier lombard. En tout, 28 articles d’accusation sont portés contre lui. Des enquêteurs sont dépêchés, mais les comptes de Marigny sont nets. Louis le Hutin songe donc à une sanction clémente, comme un exil à Chypre. Valois lance alors une accusation de sorcellerie contre le chambellan, qui s’avère bien plus efficace. On fait un procès expéditif à Marigny, au cours duquel on ne l'autorise pas à prendre la parole pour se défendre. Méditant dans sa prison sur la grandeur et la raison d'être des choses, Enguerrand conclut qu'il a toujours bien servi la France et son roi, Philippe le Bel. Le 30 avril 1315, il est pendu au gibet de Montfaucon ; Charles de Valois et le parti féodal triomphent.

En Artois, Robert, triomphant, sème la discorde et pousse les barons à la rébellion. Mahaut, elle, reprend l’ascendant sur son gendre Philippe de Poitiers. Ce dernier obtient de Louis, plus enclin à l’indulgence grâce à son mariage prochain avec Clémence, la libération de sa femme emprisonnée à Dourdan, reformant ainsi le second couple du royaume. Mahaut avance ainsi ses pions : si le roi Louis venait à mourir, son gendre Philippe deviendrait roi… Mais plusieurs obstacles viennent contrecarrer ses plans ; le roi, inquiet de ne plus recevoir l’argent de l’Artois à cause de la guerre civile, rend un jugement favorable à Robert. Mahaut ne doit plus quitter Paris et Louis place l’Artois sous l’autorité royale. De plus, la reine est enceinte ; or, un héritier viendrait remettre en cause les prétentions au trône de son gendre. Il faut donc agir vite !

Druon écrit que Béatrice d’Hirson, fidèle dame de compagnie de Mahaut, empoisonne Louis. Ce dernier tombe malade et agonise.

Guccio, le neveu de Tolomei, arrive affolé chez son oncle : Marie, sa fiancée, est enceinte, et ses frères sont furieux.

À Paris, Valois et Robert accusent Mahaut de la maladie du roi. Ce dernier meurt le 5 juin 1316, nouvelle victime de la malédiction.

undefined

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ils auraient dû appeler Columbo je suis certain qu'il aurait trouvé qui a tué Mademoiselle Rose dans la Bibiothèque avec le chandellier
Répondre
I
Dans les rois maudits il y a une sorte de Colombo sauf qu'il arrete pas le coupable !!!