Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Mylène Farmer

3 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique



Mylène Farmer, de son vrai nom Mylène Gautier,  chanteuse française demeure depuis 20 ans la plus importante vendeuse de disques en France, mais connaît également un important succès hors des frontières, notamment en Russie et dans les pays de l'Est. Mystérieuse, elle apparaît rarement dans les médias et s'est construit un univers singulier, notamment à travers ses clips et ses concerts spectaculaires.


Elle donnera pour la première fois de sa carrière un concert au Stade de France le 12 Septembre 2009, date de son 48e anniversaire, devenant ainsi la première chanteuse française à se produire dans une telle salle. Une autre date serait prévue compte tenu que le premier concert serait déja complet.

 


 

Biographie


Née de parents français le 12 septembre 1961 à Pierrefonds (Québec). Elle dit n'avoir que peu de souvenirs de cette période. Au début des années 1970,   elle emménage à France. Adolescente plutôt solitaire, elle envisage de devenir monitrice d'équitation et se rend fréquemment au chevet d'enfants malades hospitalisés (activité qu'elle continue encore aujourd'hui).  Elle suit alors une formation au cours Florent et enchaîne plusieurs petits boulots, notamment dans le mannequinat  pour des catalogues ou des publicités.



Les débuts 

Mylène Farmer fait ses débuts dans la chanson en 1984 suite à un casting organisé par Laurent Boutonnat, désireux de trouver une interprète pour sa chanson Maman a tort. Elle choisit son nom de scène en hommage à Frances Farmer, actrice américaine des années 1930. La chanson devient petit à petit un des grands tubes de l'été 1984, lui donnant alors l'occasion d'apparaître déjà dans de nombreuses émissions télévisées de l'époque.


Après deux 45 tours en 1985 "on est tous des imbéciles" et "plus grandir" - qui ne remportent pas le succès escompté, suit son premier album, "Cendres de lune" en 1986, c'est le titre Libertine, appuyé par un vidéoclip inspiré de Barry Lyndon qui lui offre ses lettres de noblesse. C'est à cette occasion qu'elle adopte les cheveux roux, qui contribuent à la démarquer des chanteuses de l'époque. Libertine est un gros succès.

Naissance d’une star

Elle enchaîne les tubes entre 1986 et 1992 avec notamment "Tristana", "Pourvu qu'elles soient douces", "sans contrefaçon", "Je t'aime mélancolie", "Regrets" ou encore "Désenchantée", extraits des albums Cendres de lune, Ainsi soit je (1988), et l'autre (1991), ces deux derniers avoisinant chacun les deux millions d'exemplaires vendus. Son image et ses ventes record la transforment en véritable phénomène de société : le "Livre Guiness des Records" lui accorde une pleine page, "pourvu qu'elles soient douces  s'arrache à 100.000 exemplaires par semaine, elle devient la première femme à recevoir un Disque de diament, et multiplie les récompenses : Victoire de la musique (Artiste de l'année 1988), World Music Awrads (Meilleure artiste française)...

Son premier concert en mai 1989 , conçu par Laurent Boutonnat, offre un « show à l'américaine » chorégraphié, concept jusque-là peu utilisé par des artistes français.



Le style Farmer

Elle collabore dès ses débuts avec Laurent Boutonnat, qui compose non seulement sa musique mais réalise aussi ses vidéoclips. Les textes de Mylène Farmer sont imprégnés de thèmes récurrents comme le sexe, la mort, la religion ou l’amour et contiennent souvent des réminiscences de certains écrivains comme Edgar Allan poe, Oscar Wilde ou encore Charles Baudelaire.

Ses clips, de renommée internationale, sont de véritables courts métrages (Pourvu qu'elles soient douces dépasse  les 17 minutes) et ont largement contribué au succès de la chanteuse. Il est cependant arrivé que les chaînes de télévision tronquent ou censurent certains clips au contenu jugé trop explicite, comme beyond my control ou encore je te rends mon amour.

 

 

En quelques années, Mylène Farmer est devenue un mythe vivant, auquel les fans vouent un véritable culte;  culte qui peut parfois virer à l'obsession : en 1991, un fanatique voulant absolument rencontrer son idole, tue le réceptionniste de sa maison de disques d'un coup de fusil. C'est à cette époque que la chanteuse prendra de la distance vis-à-vis de son personnage public, en se faisant de plus en plus discrète dans les médias. Eloignée du monde du show-business, elle ne se déplacera qu'aux remises de prix attribués par le public, et refusera toutes soirées mondaines, mais aussi demandes d'interviews (estimant que ce qu'elle a à dire se trouve dans ses chansons), et autres reconnaissances pourtant prestigieuses (légion d'honneur , statue au Musée Grévin, nom figurant dans le dictionnaire, etc).


Giorgino 

 

En 1994 Laurent Boutonnat réalise son rêve en tournant son premier long métrage, Giorgino, dans lequel Mylène Farmer partage l'affiche avec un jeune inconnu, Jeff Dahlgren. Le film sera un gros échec commercial mais aussi critique, souvent jugé comme un "long clip" (il dure en effet près de trois heures). Après en avoir racheté les droits afin d'éviter toute diffusion télévisuelle, le réalisateur finit par accepter, notamment sous la pression des fans, d'éditer le film en DVD, 13 ans après sa sortie.


L’Anamorphose

 

Après une pause médiatique propice à un exil californien, la chanteuse revient en 1995 avec l'album Anamorphosée, enregistré à Los Angeles, aux sonorités plus rock et électriques. Le changement de style est risqué mais, porté par des titres comme "XXL", "l'instant X" (une version "personnelle" de Papa Noël), "California" ou "Rêver", l'album est un vrai succès populaire et dépasse à son tour la barre du million de ventes. Salué par la critique, Anamorphosée constitue dans la carrière de Mylène Farmer, selon la formule du Monde (2005), une "parenthèse stylistique". Il est l'album français le plus exporté de l'année 1996.

1996, c'est également l'année de la deuxième tournée de Mylène Farmer, qui se base sur un show à l'américaine (écrans géants et effets pyrotechniques), aux couleurs de l'album. Le CD du concert, Live à Bercy, reste à ce jour l'album Live le plus vendu en France.

Mylenium 

 

En 1999, sort l’album Innamoramento, marquant le retour aux ambiances musicales des premiers albums, mais dans un style plus sobre, romantique et éthéré. Disque de Diamant, NRJ Music Awards, M6 Awards, disques d'argent pour les singles extraits… l'album est un nouveau triomphe, qui entrainera une série de concerts, le Mylenium Tour.

La tournée connaît un énorme succès et de nombreuses dates sont rajoutées. Cette série de concerts entérine la popularité scénique de la chanteuse auprès du public français, et lui vaut le NRJ Music Award du meilleur show international.


L’Alizée 

 

En 2000, , Mylène Farmer et Laurent Boutonnat décident de produire de jeunes artistes et lancent la chanteuse Alysée, en lui écrivant son premier album Gourmandises. C'est dans ce disque que se trouve le titre "moi ....Lolita", qui permet à la jeune Corse de devenir très populaire, et de réaliser l'exploit de se classer dans les premières places des charts aux quatre coins de la planète, du Mexique au Japon, en passant par la Russie, l'Angleterre, l'Espagne ou encore Hong Kong.

Après plusieurs succès (l'Alysée, Gourmandises, J'en ai marre, J'ai pas vingt ans etc.), ses mentors travaillent sur la conception de son premier spectacle en 2003, juste après la sortie de son second albumMes courants électriques. En deux albums, Alizée a vendu plus de 6 millions de disques. Elle continue aujourd'hui sa carrière sans ses anciens producteurs.


Les Mots de Mylène
 
En novembre 2001 sort le premier Best of de Mylène Farmer,l es mots , regroupant l'ensemble des singles de sa carrière et trois inédits dont les mots (en duo avec Seal) et C'est une belle journée, qui seront tous deux Disques d'or. Meilleure vente de l'année 2001 et 2002, cette compilation est, encore à ce jour, le "Best Of" le plus vendu de France avec plus de 1 500 000 exemplaires vendus dans l'Hexagone.

Deux ans plus tard, paraît en librairie son premier livre : Lisa-Loup et le conteur, un conte philosophique illustré par la chanteuse.


Avant que l’ombre... 

Après avoir reçu la Victoire de la musique de "l’Artiste féminine de ces 20 dernières années", c’est en février 2005  que Mylène Farmer rompt son silence médiatique avec le single "fuck them all" prélude à la sortie du nouvel album Avant que l'ombre. Celui-ci s'inscrit dans la continuité d'Innamoramento, mais l'écriture est empreinte d'un romantisme plus apaisé et la voix se veut plus proche, moins aérienne. Malgré la crise du disque et la promotion quasi-inexistante de la chanteuse, l'album atteindra les 800 000 exemplaires , et confirmera le succès de la chanteuse à l'étranger, tout particulièrement dans les pays de l'Est et en Russie.


Son dernier spectacle, une série de treize concerts donnés au Palais des Omnisports de Paris Bercy  en janvier 2006, a réuni 170 000 spectateurs. L'infrastructure du spectacle étant intransportable dans d'autres salles, le show n'a pu être présenté en province. La vidéo tirée du spectacle est devenu en quelques mois le DVD de concert le plus vendu de France, confirmant la chanteuse dans son statut d'icône scénique.


En septembre 2006, Mylène Farmer enregistre Slipping Away, duo avec le chanteur et DJ américain Moby, qui décrochera un nouveau disque d’or et sera son 4eme single N°1 en France.

Enfin, elle prête sa voix à la Princesse Selenia dans le film d’animation Arthur et les Minimoys de Luc Besson.

Mylène Farmer sera en concert les 11 et 12 septembre 2009 au Stade de France.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
meme si je ne suis pas un fan hysterique du style en larme ..MYLLLENNNNE ( ben oui pardonnez moi j ai pêché) c est une grande artiste...il parait même qu elle est tres fun...:) <br /> <br /> j aimais bien le coté ecole privé etc..; ehehehe evidemment ;)
Répondre