Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Légendes au sujet des Templiers (2)

22 Mars 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Histoire


La malédiction des Templiers

Le dernier maître de l'ordre du Temple, Jacques de Molay , aurait maudit ses accusateurs sur le bûcher de l'île aux Juifs à Paris, le 11 mars 1314. D'après le chroniqueur Geffroy de Paris, sa déclaration aurait été : «  "Seigneurs, au moins laissez-moi joindre un peu mes mains et vers Dieu faire mes prières, car c'en est le temps et saison : je vois ici mon jugement... Dieu sait qui a tort et a péché : et le malheur s'abattra bientôt sur ceux qui nous condamnent à tort. Dieu vengera notre mort ! Seigneurs, sachez qu'en vérité tous ceux qui nous sont contraires, par nous auront à souffrir. En cette foi, je veux mourir... »

Une autre version de la "malédiction templière" se trouve chez l'historien François Mézeray (1610-1683) qui dit avoir lu (sans préciser où) "… j'ai lu que le Grand Maître n'ayant plus que la langue libre et presque étouffé de fumée, dit à haute voix : "Clément, juge inique et cruel bourreau, je t'ajourne à comparaître, dans quarante jours, devant le tribunal du Souverain Juge.".

Le pape Clément V mourut un mois après, le 20 avril. Le roi Philippe IV le Bel mourut d'un accident de cheval au cours d'une chasse, en novembre de la même année. Ses trois fils, louis X, Philippe V, puis Charles IV montèrent successivement sur le trône de France et mourront jeunes. Louis X meurt en 1316. Son fils posthume Jean 1 er ne vivra que quelques jours. Philippe V le long, meurt en 1322, et Charles IV en 1328.

La dynastie capétienne s'éteint alors et la légende populaire  de la malédiction se développe. Elle fut remise à l'honneur par l'écrivain Maurice Druon dans son roman à succès "Les Rois maudits", où la malédiction devient : "Pape Clément !… Chevalier Guillaume !… Roi Philippe !… avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste jugement ! Maudits ! Maudits ! Maudits ! tous maudits jusqu'à la treizième génération de vos races."

D'autres vont plus loin, en attribuant la mort du roi de France, Louis XVI, à cette même malédiction, treize générations plus tard, le chiffre 13 agissant comme un porte-malheur. Lors de son exécution un homme se serait écrié dans le foule : "Jacques de Molay tu es vengé"

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article