Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Paul SMITH

22 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion


Avant d’incarner la plus grande réussite financière de Grande Bretagne dans le domaine de la mode, Paul Smith a démarré son ascension dans un entrepôt de vêtements pour lequel il travaillait comme coursier, un poste qu’il n’a pas occupé bien longtemps.


En 1970, Paul Smith (né en 1946) ouvre une boutique dans sa ville natale de Nottingham, vendant des pièces de créateurs aux côtes de ses premiers modèles sans marque, tous ce qu’il avait envie de porter mais qu’il ne trouvait nulle part. Son intérêt pour les vêtements se développe petit à petit : Smith étudie la mode aux cours du soir de l’école polytechnique de Nottingham et élargit la palette de ses talents, secondé par sa femme Pauline Denyer, diplômée en mode du Royal College of Art.


En 1974, la boutique l’occupe à temps plein et Smith semble avoir posé un pied sur l’escalator du succès : à peine deux an plus tard, il présente sa première collection pour homme à Paris.



Au début des années 80, Paul Smith  se fait remarquer pour les boxer shorts et le filofax qu’il remet au goût du jour, mais c’est surtout la grande accessibilité de ses vêtements , traditionnels pour l’essentiel, qui fait leur attrait : l’excentricité anglaise taillée dans les plus beaux tissus, parfois inattendus. Il a également joué un rôle décisif en introduisant des imprimés audacieux et irrévérencieux dans la mode pour Homme.


Une fois installé à Londres, le créateur s’avère également être un homme d’affaire avisé. Sa première boutique londonienne, dans le style « club pour gentlemen », ouvre ses portes en 1979, suivie par des avant postes internationaux à New York en 1987 et à Paris en 1993. Il possède aujourd’hui plus de 200 boutiques au Japon. Il n’est donc pas surprenant que cette affaire autofinancée, convoitée par les grands groupes de Luxe comme le prouvent de nombreuses offres de rachats très tentantes, qui s’étend de la mode féminine aux vêtements en passant par une récente ligne de mobilier, enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaires de près de 233 millions de livres sterling.



Par ailleurs, Paul Smith a reçu un nombre incalculable de prix : en 1992, on lui remet la prestigieuse distinction du Royal British Designer pour service rendu à l'industrie de la mode. En 1994 il est fait Commandeur de l’empire Britannique, puis chevalier en 2001.



Mais Smith c’est aussi la passion des objets chinés un peu partout. En 2005, il ouvre « une boutique de curiosités »… En effet à force d'accumuler d'hétéroclites collections de babioles kitsch et d'antiquités rares, il fallait bien qu'un jour il en fasse profiter son public ! Sa boutique mêle le beau et l'insolite, résumant la quintessence de cet Anglais célèbre auprès des amateurs du chic british.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
j aime paul smith... c me rapelle un costume dechiré.....pas paul smith...mais bon bref...lol
Répondre
I

ca me rapelle quelque chose aussi lol !!!