Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

Fondation Nicolas Hulot

27 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Nature Wildlife





"Quand nous guette la tentation du fatalisme, quand pointe l’idée de se soustraire à l’espérance, quand garder l’espoir face aux réalités parfois hideuses du monde où l’on vit devient un acte de bravoure, je voudrais nous rappeler que la crise écologique constitue un horizon dépassable de l’humanité, c’est désormais le centre de gravité de nos sociétés et l’occasion unique de réussir ce sur quoi nos sociétés ont peiné et échoué jusqu’ici, à savoir la combinaison de l’efficacité économique, de la solidarité sociale et de la vie démocratique. Bref, c’est l’occasion inespérée, mais probablement ultime, de faire un saut qualitatif et de réconcilier progrès, avenir et amélioration universelle de la condition humaine. Voilà la seule promesse à tenir ! " citation de Nicolas Hulot



La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme a été créée en 1990 et reconnue d'utilité publique en 1996. ONG apolitique et non-confessionnelle, la Fondation a pour but de développer l'éducation à l'environnement. Il s'agit d'un engagement éducatif, scientifique et culturel au service du patrimoine naturel de l'humanité.

Les Engagements de la Fondation

 

La Fondation participe à la diffusion des connaissances sur l'état écologique de notre planète et met en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour convaincre le plus grand nombre de la nécessité de passer à l'acte afin de freiner l'impact des activités humaines.


Il s'agit pour la Fondation de contribuer aux changements des comportements afin d'aller vers une nouvelle forme de société et de culture basée sur un développement durable :

  • Prendre conscience et faire prendre conscience que les engagements écologiques, sociaux et économiques doivent êtres conjoints. Qu'ils représentent un investissement positif sur le long terme.

  • Prendre conscience et faire prendre conscience que les actes ont des conséquences qu'il faut évaluer avant leur mise en œuvre, qu'il faut penser ses actes.
  • Prendre conscience et faire prendre conscience « qu'il faut donner du sens au progrès », que le progrès est synonyme de générosité et de solidarité.

  • Prendre conscience et faire prendre conscience que du respect d'autrui et des autres êtres vivants dépend la survie de l'humanité et de la planète.
    L'autre envisagé comme tout être vivant (homme, animal et végétal) et son milieu de vie, dans une échelle d'espace allant du plus local au plus global et dans une échelle de temps passé (respect des cultures), actuel (respect des différences) et futur (respect des générations à venir).

  • Prendre conscience et faire prendre conscience que chacun a un rôle majeur dans la construction de cette société, que chacun est acteur, que chacun est responsable.


"Partout la Terre souffre, agonise et ne peut se régénérer sans le bon vouloir de l'homme, d'où la nécessité et l'urgence d'un travail de fond.

L'homme doit cesser de croire que son destin est dissocié de celui des autres êtres vivants.

Si l'émerveillement constitue le premier pas vers le respect, ce n'est plus suffisant, il faut aller plus loin, c'est pourquoi la Fondation se consacre à l'éducation à l'environnement. Pour donner au mouvement une pérennité et un avenir, afin que tous les jeunes deviennent les véritables sentinelles de notre planète et que le facteur environnement soit pour eux un réflexe.

On est encore loin du sens civique planétaire rêvé par Paul-Emile Victor, mais il me semble percevoir ici et là, les premières notes d'une mélodie qui pourrait ressembler à une prise de conscience.

Et si nous suscitons des actions, même petites, nous aurons justifié notre rôle en accord avec René Dubos, écologiste avant l'heure, sur la nécessité de "penser globalement et d'agir localement". Nicolas Hulot, Président

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article