Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan
Articles récents

Guys of Summer

14 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Blog actualité


Merci Krystof !
Lire la suite

Ingrid Betancourt appelle à un rassemblement pour les otages le 20 juillet 2008

14 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Actualité


Ingrid Betancourt a mis à profit l’émotion suscitée par sa libération pour appeler à participer à un rassemblement le 20 juillet à Paris en faveur "de ceux qui sont toujours otages des FARC", mercredi lors d’une réception à l’Assemblée nationale.

"Il y a encore une vingtaines d’otages aux mains des FARC et si le mot égalité à un sens, c’est maintenant qu’il faut lui donner ce sens", a déclaré Ingrid Betancourt, qui a reçu une longue ovation debout de la part des centaines de personnes, dont de nombreux députés, réunies dans la galerie des Fêtes de l’Assemblée.

"Le 20 juillet, jour de l’indépendance colombienne, j’aimerais crier avec vous pour la liberté de ceux qui sont encore là-bas otages des FARC", a proposé Ingrid. Immédiatement applaudie, Ingrid a ensuite "pris au mot" les députés en les incitant à participer, leur disant qu’elle avait déjà prévu le "lieu et l’heure", provoquant les rires de l’auditoire. "L’idée, c’est un rassemblement à partir de 14 heures place du Trocadéro" (plus d’informations sur ce site très bientôt), a ajouté Ingrid Betancourt , précisant que le but était "de donner un message à ces Colombiens qui ont une peur atroce que, du fait de ma libération, plus rien ne se produise".


Le chanteur colombien Juanes, l’espagnol Miguel Bosé, voire le franco-espagnol Manu Chao pourraient être de la partie. Des duplex avec un rassemblement simultané à Bogota sont programmés.

"Savoir que la France se battait pour moi, c’était très important. Parmi les otages, j’étais la seule à être bénie par l’appui de tout un peuple qui se préoccupait pour moi, qui faisait des actions, qui me rappelait que j’étais vivante et qu’il fallait que je tienne", a poursuivi Ingrid, dans un discours entre émotion et engagement politique.

"Mes compagnons n’avaient pas cette chance-là", a-t-elle ajouté. "Vous êtes là après avoir enduré l’indicible. Votre force physique et surtout votre force morale vous ont permis d’être sauvée. Nous en sommes profondément heureux", a salué le président de l’Assemblée Bernard Accoyer en accueillant Ingrid, avec les présidents de groupes politiques.

Son fils Lorenzo a confié que même s’il s’agissait d’une "semaine folle", la volonté de sa mère était "intacte", car "aujourd’hui elle est portée par quelque chose". Un nouveau combat qui semble déjà porter ses fruits. Le député-maire UMP de Saint-Mandé, Patrick Beaudouin, a indiqué qu’il avait proposé à Ingrid Betancourt que sa commune "parraine l’un des captifs encore aux mains des FARC".


Nous invitons le plus grand nombre de mairies à adopter cette initiative. A cette fin, nous les invitons à entrer en contact avec nous.


source photos : afp © 2008 AFP afp.com
Lire la suite

Beautiful man : Miro Moreira

14 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Lire la suite chez Gay Crew Mag
Lire la suite

L’Empire du Brésil (1822-1889) - (1)

14 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Histoire



On l’a oublié depuis longtemps mais le Brésil, Etat indépendant depuis septembre 1822, a longtemps été un Etat monarchique, un Empire du Brésil historiquement gouverné par deux Empereurs : Pedro Ier (1822-1831) et Pedro II (1831-1889) et par une Impératrice : la jeune Isabelle de Bragance (plusieurs fois - trois fois - régente, en 1871-1872, en 1876-1877 puis en 1887-1889) avant même l’instauration - en novembre 1889 - d’un régime républicain.

Des souverains qui jouèrent là un rôle important dans la marche du Brésil vers son indépendance (en septembre 1822), vers son affirmation politique régionale (principalement au détriment du Paraguay : en 1865-1870), vers davantage de justice sociale (avec l’abolition de l’esclavage, en mai 1888) et, paradoxalement, vers la république (après le coup d’état républicain de novembre 1889).

-1- Le premier de ces souverains du Brésil fut l’Infant du Portugal Pierre,
empereur du Brésil (en 1822-1831) sous le nom de Pierre Ier et roi de Portugal et des Algarves (en 1826–1826) sous le nom de Pierre IV. Fils et successeur du roi Jean VI (roi du Royaume-Uni de Portugal, du Brésil et des Algarves) : il fut tout d’abord Prince de Beira (ce titre servant alors à désigner l'héritier en second de la couronne portugaise) puis Infant de Portugal (en 1801 : à la mort de son frère aîné, l'infant Antoine).

En novembre 1807 l'invasion du Portugal par l'armée de Napoléon Bonaparte força la famille royale portugaise et la cour de Lisbonne (soit, en tout, environ 10 000 personnes) à s'embarquer pour le Brésil où ils arrivèrent en mars 1808, à Rio de Janeiro (qui devint alors le nouveau siège - en ’’exil’’ - du gouvernement portugais).

En 1816, Pierre y fut titré duc de Bragance et prince du Brésil, par son père, le roi Jean VI. Par la suite, il épousera (le 6 novembre 1817 à Rio de Janeiro), l'archiduchesse Marie Léopoldine d'Autriche (1797-1826) (fille de l'empereur François Ier), dont il aura sept enfants (dont le futur empereur Pierre II du Brésil, né en 1825).

En 1821, le roi Jean VI du Portugal retourna au Portugal, laissant l'infant Pierre comme régent du Brésil. Et, le 13 mai 1822, l’infant du Portugal Pierre fut proclamé « Défenseur et protecteur perpétuel du Brésil » par la municipalité de Rio de Janeiro. Enfin, le 7 septembre 1822 le régent Pierre proclame (à São Paulo) l'indépendance du Brésil. Et le 12 octobre (jour de ses 24 ans) sur la place Santana de Rio de Janeiro il devient empereur du Brésil sous le nom de Pierre Ier, avant d’être couronné empereur du Brésil dans la même ville : le 1er décembre 1822.


En mars 1826, à la mort de son père Jean VI, l’empereur Pierre Ier du Brésil devient néanmoins roi du Portugal sous le nom de Pierre IV. Néanmoins, il choisit alors de rester au Brésil et (le 2 mai 1826) abdique la couronne portugaise en faveur de sa fille aînée, la princesse Marie (alors âgée de 7 ans) et non pas en faveur de son fils le prince Pierre (âgé de 5 mois), promis - lui - à lui succéder sur le trône du Brésil.

Jean VI

Alors, la situation a violemment dégénéré au Portugal où le régent Michel (frère de Pierre Ier et oncle de Marie II) a déchu sa nièce du trône (le 28 juin 1828) et s'est proclamé roi de Portugal et des Algarves sous le nom de Michel Ier. Ainsi, le 7 avril 1831 l'empereur Pierre Ier abdiquera la couronne brésilienne (en faveur de son fils, qui devint alors l'empereur Pierre II du Brésil) et repart pour le Portugal (en reprenant le titre de duc de Bragance) avec sa fille la reine Marie II de Portugal (qui embarque avec lui).

L'ex-empereur Pierre et sa fille la reine Marie II, entreprendront alors la reconquête du Portugal à partir des îles Açores : aidés en cela par la France de la Monarchie de Juillet et par le Royaume-Uni (et, à partir de 1833, par le pouvoir espagnol). Victorieux en mai 1834, Pierre et sa fille condamneront alors l’usurpateur Michel Ier et ses futurs descendants à un exil perpétuel.

La jeune reine Marie II (qui a à peine quinze ans) reprend alors le pouvoir, sous la régence de son père, puis est déclarée majeure le 12 septembre de la même année ; son père - l'ex-empereur Pierre - mourant de la tuberculose à peine douze jours plus tard. L’empereur Pierre Ier sera d’abord inhumé à Lisbonne puis (à partir du 7 septembre 1972) à São Paulo, dans la crypte du monument de l'Ipiranga : à l'endroit même où, en septembre 1822 (150 ans plus tôt), il avait proclamé l'indépendance du Brésil.
(source)
Lire la suite

Dandy Mag n°8 : "In the Fridge"

14 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Mode - fashion


photographe: Jean Quelquejeu
réalisation: Herve Godard
modèle: Thomas Pottier

Lire la suite

Plant Your Kiss !

14 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Blog actualité


OK guys and gals, seeing as a few people last week decided to keep their tongue in cheek over selections. I have made this weeks PYK 35+. That means every guy you see here is mature, most are actually in their 40's. (Fairview Sue - *winks*) So who likes a man with experience? Which one do you want to show you how it is done?

Object of the poll: Who would you like to kiss?
Rules: You can only choose one!


Lire la suite

Beautiful man (57)

13 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Lire la suite

Raphaël : Portrait de jeune femme

13 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Art - Photographie


C’est avec des oeuvres comme ce Portrait de jeune femme, signé Raphaël , que les artistes italiens de la Renaissance, vont révolutionner un genre pourtant très ancien : le portrait ! A cette époque, en effet, toute une nouvelle classe sociale veut se voir en peinture : militaires, hommes de pouvoir, riches marchands. Tous rêvent de postérité. Il est d’ailleurs fréquent de les peindre de profil, et uniquement la tête, comme on représentait jadis les empereurs romains sur les monnaies antiques. On parle alors de profil numismatique ou de profil florentin. Mais, bientôt, en se servant de la perspective, des génies comme Léonard de Vinci, comme Le Titien ou comme Raphaël, vont peindre leurs modèles de trois-quarts. Ah, le portrait de trois-quarts, ça n’a plus rien à voir avec le portrait de profil. Surtout que, dans un souci d’humanisme, ils vont parfois choisir eux-mêmes leurs modèles et les débarrasser des attributs de leur fonction. Regardez ce Portrait de jeune femme, c’est l’individu qui est révélé, avec sa personnalité, ses émotions. Et Raphaël ne s’est pas contenté de traquer les expressions de son visage, il l’a peinte en buste. Voilà le portrait moderne ! Cinq siècles plus tard, on en est toujours là. Face à un appareil photo, combien d’entre nous se mettent de profil, ou de face ? On se met instinctivement de trois quarts. Et le photographe, qu’il travaille au célèbre studio d’Harcourt ou dans la boutique d’un centre commercial, nous cadre exactement comme Raphaël a cadré son modèle en 1520.

(source)

Lire la suite

Beautiful man : David ENTINGHE

13 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Beautiful Man - Models

Lire la suite

Les lagons Calédoniens au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO

13 Juillet 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Nature Wildlife

Le WWF-France se réjouit de l’inscription des lagons Calédoniens au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO constitué de 21 signataires de la Convention du patrimoine mondial, a rendu un avis favorable à la demande de la France d’inscrire les lagons Calédoniens et ses écosystèmes en tant que « bien naturel » au patrimoine mondial de l’humanité. Le bien qui sera inscrit en tant que «lagons de Nouvelle Calédonie : diversité récifale et écosystèmes associés » contient plus de 15 000 km2 de lagons et récifs, soit 60% des lagons de la Grande Terre et des îles Loyauté. Ce lagon est reconnu comme le plus grand du monde entouré par le deuxième plus long « récif barrière » de la planète. Il abrite entre quinze et vingt mille espèces marines telles que les baleines à bosse, les dugongs et les tortues marines.


Pour veiller à ce que ces écosystèmes restent dans un excellent état de conservation, le WWF-France pilote, depuis 2005, une initiative ambitieuse réunissant de nombreux partenaires (collectivités, organes de recherche, associations et populations locale) afin de promouvoir des politiques de développement permettant d’assurer la protection pérenne de ce « haut lieu » de la biodiversité mondiale.« Cette inscription est une superbe réussite et devrait renforcer les efforts déjà considérables pour assurer la conservation de ce bijou marin à la fois extraordinaire et fragile » déclare Ahab Downer, Responsable du Bureau WWF-France en Nouvelle Calédonie.

Lire la suite