Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

cinema

Alexandre (film)

2 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema



Alexandre (Alexander) est un péplum franco-américain d'Oliver Stone, sorti en 2004 sur la vie d'Alexandre le Grand.

Synopsis

Le film narre la vie d'Alexandre le Grand (-356 à -323) du point de vue d'un de ses principaux généraux, Ptolémée, de son enfance à sa mort, des cours d'Aristote aux conquêtes qui firent sa légende, de l'intimité aux champs de bataille.

Fils du roi Philippe II de Macédoine, il soumit la Grèce antique révoltée, fonda les Alexandries (villes fondées par Alexandre), défit les Perses, s'empara de Babylone et atteint l'Indus pour établir à 32 ans le plus vaste empire jamais unifié avant lui : la civilisation hellénistique.



Deux époques coexistent dans le film : celle du narrateur, l'Égypte ptolémaïque, et celle du protagoniste, au fil chronologique de ses conquêtes effrénées.


Distribution 
  • Colin Farrell  : Alexandre
  • Angelina Jolie : Olympias, sa mère
  • Val Kilmer : Philippe II, son père
  • Jared Leto : Héphaestion, son amant et compagnon de vie
  • Rosario Dawson  : Roxane, une de ses épouses
  • Anthony Hopkins  : Ptolémée, un des principaux généraux d'Alexandre
  • Robert Earley : Ptolémée jeune

Commentaires

Oliver Stone a voulu respecter la réalité historique et a fait un effort dans la reconstitution des batailles et de la vie du grand Alexandre, la magnifiant parfois et insistant sur l'homosexualité du personnage.


Cependant, il y a quelques erreurs comme le phare d'Alexandrie, présent dans le film, construit en réalité plus tard sous le règne de Ptolémée II ou la présence de Cassandre tout au long de l'expédition alors qu'il ne rejoignit Alexandre que peu de temps avant sa mort envoyé par son père Antipater.


Le moment de la sortie du film en Grèce a suscité une véritable levée de boucliers sur cet aspect de représentation de l'homosexualité pour un personnage qui est considéré comme un trésor national. La critique provenait du jeu des acteurs, portraitisant selon les contradicteurs le gay au sens moderne (il s'agit d'un film américain) au travers de scènes évoquant la sexualité, portrait très distant de la conception morale qu'en ont les Grecs de l'Antiquité.

Lire la suite

Sous le plus grand chapiteau du monde

1 Juin 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema



Sous le plus grand chapiteau de monde
(The greatest show on earth) est un film américain réalisé par Cecil B. DeMille en 1952.


Directeur d'un grand cirque américain, Marc engage le célèbre trapéziste Sébastien pour équilibrer son énorme budget. Celui-ci va rivaliser d'audace avec sa partenaire Dolly, qui en est amoureuse. Cela désole Klaus qui fracture la caisse du cirque, geste qui causera une catastrophe ferrovière faisant de nombreux blessés. Sebastian, quant à lui, fait une terrible chute, il se brise les os. Dolly croit être amoureuse de lui mais se laisse finalement séduire par Marc. Sebastian, se remettant doucement de sa chute, épouse Arielle. Dolly parvient à mobiliser tous les blessés pour que la réprésentation en plein air ait lieu comme prévu.


Distribution
  • Charlton Heston  : Brad Braden
  • Betty Hutton : Holly
  • Cornel Wilde  : « Le Grand Sébastian »
  • Gloria Grahame  : Angel
  • James Stewart : Buttons
  • Dorothy Lamour : Phyllis
  • Lyle Bettger : Klauss
  • Henry Wilcoxon : l'inspecteur Gregory
Lire la suite

Madame X

30 Mai 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema


  • Réalisé par : Lowell RICH David     27 avril 1966 (USA)
  • Avec : Lana TURNER , John Forsythe , Ricardo MONTALBAN ...

D'origine modeste, Holly a épousé Clayton Anderson, brillant homme politique d'un milieu aisé. Le couple vit heureux, et bientôt un enfant nait. Mais la mère de Clayton, qui vit avec eux, n'aime pas sa belle fille. Clay est souvent absent, Holly souffre de cette solitude. Elle se lie d'amitié avec Phil, un ami de son mari et devient sa maitresse. Le jour où elle décide de rompre, la discussion dégenère, Holly tue accidentellement Phil. Sa belle-mère en profite. Elle ne dira rien si Holly disparait et promet de ne plus jamais voir son fils et son mari. Holly part. Elle erre dans plusieurs pays, sans but, sombre dans l'alcoolisme. Accusée du meurtre d'un maitre-chanteur, elle signe ses aveux sous le nom de Madame X. Son procès a lieu à New York. L'avocat chargé d'office de sa défense n'est autre que son fils.


Commentaire d'Istvan : un chef d'oeuvre à voir absolument

Lire la suite

La Confusion des genres

17 Mai 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema


La confusion des genres est le deuxième long-métrage du réalisateur français Ilan Duran Cohen.

Synopsis

Alain approche la quarantaine, mais il ne sait toujours pas choisir, ni se définir, ni aimer. Il multiplie les ébauches d'aventures avec des partenaires des deux sexes et se cantonne, professionnellement, dans un rôle d'avocat de deuxième catégorie plaidant des affaires sans intérêt. Il travaille pour le cabinet de Laurence, vieille amie et froide « working girl », qui voudrait l'épouser. Tenté, Alain accepte de coucher avec elle pour tester leur entente. C'est un demi-échec.



Par ailleurs, troublé par la beauté d'un de ses clients, Marc, condamné à perpétuité pour meurtre, Alain accepte la demande du détenu de harceler sa petite amie, Babette, pour qu'elle aille le voir en prison. Babette ne veut plus entendre parler de Marc. Par contre, un désir réciproque, et non-dit, s'installe entre elle et l'avocat. Pour lui, elle accepte de se rendre à la prison. L'entrevue est un désastre.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Alain se marie finalement avec Laurence, enceinte de lui. Mais ils continuent à vivre séparément et Alain se met en ménage avec un jeune homme, Christophe. Au moment d'entamer une liaison avec Babette, Alain se dérobe. Celle-ci finira par se laisser séduire par un ex-détenu que Marc avait envoyé pour l'assassiner. Laurence accouche d'une petite fille. Constatant son absence d'instinct maternel, elle propose à Christophe et Alain d'élever l'enfant.


Distribution 

  • Alain : Pascal Greggory
  • Laurence : Nathalie Richard
  • Christophe : Cyrille Thouvenin
  • Marc : Vincent Martinez
  • Babette : Julie Gayet
Lire la suite

Scream

5 Mai 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema

 


Scream est un film d'horreur réalisé par Wes Craven en 1996 sur un scénario de Kevin Williamson. Ce film marqua la renaissance du slasher dans les années 1990 en portant un regard distancié sur les classiques du genre. Wes Craven par ce film porte un regard sur le genre et en fait son analyse, les suites poursuivent ce travail, le troisième opus le finalise et va même jusqu'a une mise en abîme totale du genre.

Synopsis 

Casey Becker, une belle adolescente, est seule dans la maison familiale. Elle s'apprête à regarder un film d'horreur, mais le téléphone sonne. Au bout du fil, un serial killer la malmène, et la force à jouer à un jeu terrible : si elle répond mal à ses questions portant sur les films d'horreur, celui-ci tuera son copain...
Sidney Prescott sait qu'elle est l'une des victimes potentielles du tueur de Woodsboro. Celle-ci ne sait plus à qui faire confiance. Entre Billy, son petit ami, sa meilleure amie Tatum et son frère Dewey, ses copains de classe Stuart et Randy, la journaliste arriviste Gale Weathers et son caméraman Kenny qui traînent tout le temps dans les parages et son père toujours absent, qui se cache derrière le masque du tueur ?


Distribution
  • David Arquette  : Dwight 'Dewey' Riley
  • Neve Campbell  : Sidney Prescott
  • Courteney Cox : Gale Weathers
  • Skeet Ulrich  : Billy Loomis
  • Matthew Lillard : Stuart Macher
  • Rose McGowan : Tatum Riley
  • Jamie Kennedy : Randy Meeks
  • Drew Barrymore  : Casey Becker

Suites 

Scream fut prolongé par deux suites, Scream 2 et Scream 3.



Scream 2

Se croyant maintenant en sûreté, Sidney Prescott se remet peu à peu de la tuerie de Woodsboro. Elle étudie le théâtre, profession dans laquelle elle va avoir du succès, et fréquente même un étudiant en médecine. Cependant, son petit quotidien est bouleversé par la sortie du film « Stab », inspiré d'un livre de Gale Wheaters. En effet, ce livre parle des meurtres commis à Woodsboro par le tueur portant un masque inspiré du visage du Cri d'Edvard Munch.

Phil Stevens et sa copine Maureen Evans sortent ensemble voir en avant-première le film "Stab", inspirée de la tuerie de la ville de Woodsboro l'année précédente. Le public porte d'ailleurs en grande partie le costume du tueur. Mais parmi les fans déchaînés se cachent un nouvel assassin, qui poignarde devant toute l'audience la pauvre Maureen...
Mais avec ce nouveau fait divers, Sidney prend peur et ne peut à nouveau plus faire confiance en personne. Surtout qu'un meurtre intervient dans l'enceinte même du campus : la jeune Casey Cooper a été défenestré après avoir subi deux coups de couteau. Pour Sidney, ça ne fait aucun doute : le cauchemar recommence. Mais qui peut donc s'acharner à vouloir sa mort ? Et pourquoi ?



Scream 3

Cotton Weary, l'un des survivants de la tuerie de la fac de Windsor, rentre tranquillement chez lui après avoir terminé le tournage de l'émission quotidienne qu'il anime. Le téléphone sonne. Au bout du fil, une fan... qui s'avère être un dangereux tueur, prêt à tout pour retrouver la trace de Sydney Prescott.
La jeune femme reste terrée dans une maison surprotégée, afin d'effacer les souvenirs traumatisants dont elle a été précédemment l'héroïne malheureuse lors des massacres perpétrés à Woodsboroo et à Windsor. Le sujet semble quant à lui à la mode, puisque John Milton a décidé de produire un troisième film , "Stab 3", relatant les agissements du mystérieux tueur masqué.
Mais la réalité rattrappe à nouveau la fiction lorsque l'une des actrices principales est sauvagement assassiné sur le plateau. L'inspecteur Kincaid décide de faire appel aux survivants des premiers évènements, l'ex policier Dewey Riley, devenu consultant sur "Stab 3", la journaliste Gale Weathers et Sydney. Mais bientôt la vague de meurtres continue. Qui s'acharne à vouloir détruire Sydney ? La clé du mystère ne remonte-t-elle pas aux origines de toute cette histoire ? 

Lire la suite

La Zizanie

4 Mai 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema



Guillaume DAUBRAY, maire de sa petite ville de province, est un industriel spécialisé dans la fabrication de machines dépolluantes. Le CX 22 avaleur de fumée intéresse grandement la délégation japonaise qui signe un contrat de 3000 pièces. En contre-partie DAUBRAY n'a que 90 jours pour livrer les machines. Le préfet lui refuse l'autorisation de s'étendre sur un terrain voisin.


Guillaume décide alors d'agrandir son usine en envahissant sa maison et en détruisant le potager que Bernadette, sa femme passionnée d'horticulture avait confectionné avec le plus grand soin. Furieuse, elle le quitte et part vivre à l'hôtel. Lors des élections municipales, Bernadette se présente contre lui sous la banière "Défense de la nature".



Distribution
  • Louis de Funès : Guillaume Daubray-Lacaze
  • Annie Girardot : Bernadette Daubray-Lacaze
  • Maurice Risch : L'imbécile
  • Julien Guiomar : Le docteur Landry
  • Jean-Jacques Moreau : Le contremaître / L'adjoint au maire
  • Geneviève Fontanel : Madame Berger
  • Jacques François : Le préfet

Quelques répliques 

Guillaume, à la télévision : Mon programme en trois points : premièrement, le plein emploi, deuxièmement, le plein emploi et troisièmement, le plein emploi !!


Guillaume, aux Japonais : Trou normand !! Regardez en l'air !!


Guillaume : 7 et 7 ça fait combien ?

L'ouvrier : euh... 14 !

Guillaume : 15 !!! 7 et 7 15 !!

L'imbécile : Ah oui !! Maintenant, oui !!


Guillaume : Nom, prénom

Bernadette : Daubray, née Lacaze, Bernadette

Guillaume : Quel âge avez vous ?

Bernadette : 17 ans !... 17 ans de moins que mon mari.

Guillaume : Non...

Bernadette : Si !

Guillaume : Aah... Profession ?

Bernadette : Horticultrice. Et au chômage pour destruction d'outil de travail.

Guillaume : Profession du mari ?

Bernadette : Maire sortant et pollueur !!

Lire la suite

GHOST

29 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema



Alors qu'ils vivent le parfait amour, Sam et Molly emménagent dans un grand appartement. Un soir, Sam se fait tuer dans une rue sombre sous les yeux de sa compagne. Sam devient alors un fantôme, coincé sur  Terre. Il arrive à communiquer avec une pseudo voyante, Oda May Brown, qui découvre, par la même occasion, ses réels pouvoirs d'extralucide. Sam va alors enquêter sur sa propre mort et essayer de communiquer avec Molly pour découvrir son meurtrier.



Molly est menacée par Carl Bruner, le meilleur ami de Sam. Ce dernier tente de la protéger...


Distribution


Lire la suite

Sept ans au Tibet

25 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema



Sept ans au Tibet (Seven Years in Tibet) est un film français de Jean Jacques Annaud, réalisé en 1997, tiré du livre autobiographique éponyme de Heinrich Harrer.



Heinrich Harrer, alpiniste reconnu et apprécié par le régime nazi, se rend dans l'Himalaya avec Peter Aufechnaiter. Lorsque la guerre éclate, ils tentent d'échapper aux anglais en se joignant à une caravane qui les mène à Lhassa. Ils rencontrent Pema Lhaki, une jeune femme tailleur.



C'est le généreux Aufechnaiter que Pema Lhaki va aimer et épouser, et non Harrer dépourvu de toute humilité. Harrer se retrouve seul, victime de son égoïsme. C'est alors que le jeune Dalaï Lama fait appel à lui pour recevoir l'enseignement des coutumes occidentales. Il devient son ami et découvre peu à peu des valeurs qui le feront définitivement renoncer à l'idéologie nazie.



Anecdotes 

  • Depuis ce film, Brad Pitt, David Thewlis, Jean Jacques Annaud sont interdits de territoire chinois

Distribution


Lire la suite

Le Père Noël est une ordure

24 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema



Le Père Noël est une ordure est à l'origine une pièce de théatre créée en 1979 par la troupe du Splendid.



En 1982, Jean Marie Poiré, adapte la pièce au cinéma avec le film du même nom.




Le soir de Noël, le standard de SOS Détresse-Amitié reste ouvert grâce au dévouement de deux bénévoles : Thérèse et Pierre. La directrice, Mme Musquin, s'apprête à rejoindre sa famille quand l'ascenseur tombe en panne. Le premier des incidents qui vont jalonner cette folle soirée...


Distribution 



Répliques célébres

"Ca ne fait rien, pierre, je n'ai rien sent"

"Thérèse n'est pas moche, elle n'a pas un physique facile"

"c'est roulé à la main sous les aisselles"

"vous sentez, il y a comme une 2ème couche à l'intérieur"

"c'est Klug!"

« Ecoutez Thérèse, je n'aime pas dire du mal des gens, mais effectivement, elle est gentille… »

"Oh une serpillère, c'est formidable Thérèse, je suis ravi, écoutez ! » Thérèse : « Non Pierre, c'est un gilet ! » Pierre : « Ah oui, ah mais bien sur ! Bien sur que c'est un gilet, y'a des trous plus grands pour les bras! ça tombe bien ! Je me disais encore hier soir qu'il manquait quelque chose pour descendre les poubelles"

"C'est cela, oui ... "(avec l'intonation) 


Lire la suite

Les Bronzés font du ski

20 Avril 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Cinema




Les Bronzés font du ski est un film avec la troupe du Splendid  réalisé par Patrice Leconte en 1979. Il fait suite au film les Bronzés.



Synopsis

Les amis du premier volet se retrouvent dans la station de sports d'hiver de Val d'Isère où Jérôme, Gigi et Popeye travaillent. Nathalie et Bernard, assez "nouveaux riches", partagent un appartement en time-sharing. Gigi tient une crêperie pendant que son mari Jérôme exerce dans son cabinet médical. Jean-Claude tente toujours désespérément de draguer tout ce qui bouge. Christiane débarque avec un homme marié assez âgé. Popeye est humilié par sa femme et l'amant de celle-ci. Au cours d'une sortie en ski "hors-piste", le groupe se perd et est sauvé par des paysans de haute-montagne, lesquels leur feront déguster nourriture et boisson "maison" (la fameuse scène de la liqueur vipérine et de la Foune.)



 

Distribution 




Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>