Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
les chroniques d'Istvan

musique

Asiavision Presentation

15 Octobre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

C'est le site officiel du Concours Eurovision de la Chanson, Eurovision.tv, qui l'annonce. A la mi 2009 aura lieue la première édition du Concours Asiavision.


Lire la suite

Yehonathan - "Dans la chaleur d'une nuit d'été"

13 Octobre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Lire la suite

September - Cry for you

30 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Lire la suite

MADONNA -STICKY & SWEET TOUR Impressions

23 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique


Au delà des critiques faciles, Madonna nous a offert un concert digne de ce nom, certes après un début un peu difficile, elle a su capter son public ….bien sur il y a eu quelques problèmes de son mais elle a su donner le meilleur d’elle-même, un show rodé , des vidéos percutantes des remix à vous couper le souffle ….

 


J’avais lu les critiques puisqu’ils n’y avaient pratiquement que cela, je suis donc venu à ce concert sans à priori …… Un stade quasi plein (quel artiste peut le faire hormis Mylène Farmer et notre Johnny national), …..Madonna a été rayonnante pendant tout son spectacle….faisant participer allégrement le public notamment lorsque elle nous a invité  à chanter avec elle Like a virgin…..C’est étonnant car contrairement à certains de ces détracteurs elle nous a dit bonjour et merci ….

 


"La Isla Bonita" une reprise époustouflante au son tzigane……………..Une grand moment d’émotion avec "You Must Love Me" et l’empreinte du violon qui donnait à son interprétation un frisson supplémentaire.

 


Elle a nous insufflé son énergie….et vu l’ambiance qu’il y avait autour de moi je peux vous dire que le public était conquis………..

 


Certes elle chante faux parfois mais qui chanterait juste en dansant, chantant, au moins cela prouve que nous n’avons pas eu un spectacle en playback ……….comme certains le laisse entendre, il ne faut pas oublier ces choristes qui sont la pour corriger le tir au cas où, et elles le font très bien ….. Une chose est sur quand Madonna chante sans chorégraphie, c’est juste, c’est beau et  c’est vrai .

 


Pas un seul moment de répit des enchainements parfaits,  La fin est puissante, la dernière séquence vidéo vient, elle, en guise de bombe à retardement : intitulée Get stupid, elle présente le visage de John McCain  à côté de dictateurs passés ou présents. Barack Obama apparaît, lui, après Mère Teresa, John Lennon ou encore Michaël Moore. Le message est clair : « Réveillez-vous ! Il est temps !


 

 

Elle a donné , elle a reçu et chapeau bas ………..Moi j’en veux encore du tic tac tic tac......

 

Lire la suite

SHEILA

18 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Sheila, de son vrai nom Annie Chancel, est une chanteuse française, née le 16 août 1945 à Créteil. Elle est issue d’un milieu modeste : ses parents tenaient une confiserie ambulante, sur les marchés de la banlieue sud parisienne. Elle est devenue l’une des chanteuses françaises les plus populaires de la seconde partie du XX eme siècle, et elle a connu ses plus grands succès dans les années 1960 et 1970. Les années 1980 seront le temps d'une renaissance musicale marquée par sa rencontre avec Yves Martin, " auteur compositeur " qui deviendra son producteur et son mari. Toujours présente aujourd’hui, elle a vendu plus de 80 millions de disques et la seule chanteuse française à être rentrée dans les charts américains en période disco. Elle a enregistré et chanté dans 5 langues différentes (français, anglais, allemand, espagnol, italien).

Pour les ventes de disques elle figure au 4e rang en France et chanteuse N°1

Biographie 

  • Les années 1960, les années « yé-yé » 

En 1962, c'est sur les conseils d'Henri Leproux, directeur du Golf-Drouot, que son futur producteur, Claude Carrère, l'auditionne dans un cinéma désaffecté du 14e arrondissement de Paris avec son groupe de musiciens : Les Guitars Brothers.

Sheila, son premier 45 tours en solo, sort le 13 novembre 1962 et son producteur décide qu'Annie Chancel prendra comme pseudonyme : Sheila le nom du titre phare de ce disque. Sa carrière est lancée…

Elle connaît son premier grand succès avec L'école est finie en 1963. Ce disque se vendra à près de 700.000 exemplaires, et se trouve N°1 des ventes du printemps ! Après la sortie de son 1er 33 tours composé de 13 chansons, elle entame sa première tournée d'octobre 1963 au début de l'année 1964 dans les principales villes françaises. Entre-temps, elle reçoit le Grand Prix National du Disque Francis Carco de l'Académie Charles-Cros, le 22 novembre 1963.

Grâce à ses nombreux passages en radio et à la télévision, elle va tout au long des années 60 obtenir une liste importante de tubes : Pendant les vacances, Première surprise partie et Le sifflet des copains en 1963, Chaque instant de chaque jour, Écoute ce disque et Vous les copains en 1964, C'est toi que j'aime et Le folklore Américain en 1965, Le cinéma... Je me voyais à Hawaï, Bang bang et L'heure de la sortie en 1966, La famille, Adios amor, et Le kilt en 1967, Petite fille de Français moyen en 1968, Arlequin et Oncle Jo en 1969.

Le succès de Sheila est tel que son producteur lancera les Boutiques de vêtements Sheila, les produits de beauté Sheila (Sheiladermine), une poupée à l'effigie de la star sera commercialisée dans les années 60 ainsi que plus tard à l'époque Disco . Sera également commercialisé la clef que Sheila portait autour du cou dans les années 70 et dont des copies seront mise en vente dans les distributeurs automatiques ! La société vendant des chocolats : Banania offrira même des tournidoles à son image. Tout cela confirme son statut de Superstar des années 60-70 .

  •  Les années 1970, les années « pat-d'éph » et « disco »

En 1970 le succès se poursuit avec Reviens je t'aime, puis en 1971, elle connaît un de ses plus grands triomphes avec son disque : Les Rois mages, N°1 de l'été avec 900.000 ventes. Jean Schmitt qui a collaboré à l'adaptation en français de ce titre des Middle of the Road va désormais être l'auteur d'un nombre important de succès de l'artiste, dont de nombreuses chansons inédites sorties fin 1971 sur l'album Love - Les Rois mages.

Tout au long des années 70, elle va continuer d'enchaîner les tubes : Samson et Dalila, Le mari de mama et Poupée de porcelaine 1972, Adam et Ève et Mélancolie (repris en portugais, et qui sera N°1 au Brésil) en 1973, Le couple, Tu es le soleil et Ne fais pas tanguer le bateau 1974, ou encore, C'est le cœur, version française du Doctor's Orders de Carol Douglas Doctor orders (c'est peut-être là, en 1975, la première chanson disco en français...), Aimer avant de mourir et Quel tempérament de feu 1975, Un prince en exil et Patrick mon chéri 1976, L'Arche de Noé 1977, etc.

À cette époque, sa vie privée évolue aussi : Sheila rencontre Ringo au cours de séances de photos réalisées pour un roman-photo publié dans le magazine Télé Poche. On notera avec amusement qu'elle se marie avec ce chanteur, le 13 février 1973 à Paris,  ! Aussitôt mariée, elle enregistrera avec son nouvel époux le duo mythique : Les Gondoles à Venise. Elle sera maman d'un petit garçon, prénommé Ludovic, en avril 1975.

À la surprise générale, en juin 1977, en pleine vague disco, elle propose son premier titre en anglais : Love me baby. C'est un virage artistique incontestable : on la découvre habillée d'un short à paillettes, accompagnée d'un groupe de trois danseurs noirs (les B. Devotion), dansant sur un rythme adapté pour les pistes des discothèques. La chanson s'exporte dans le monde entier, et la « petite fille de Français moyen » devient une artiste internationale... Ce titre la fera très vite connaître, dans un premier temps en Allemagne, Espagne et en Italie 3è le 28/1/1978 , puis dans toute l'Europe.

Encouragée par ses succès, elle décide d'adapter (toujours en disco) le standard américain : Singin' in the rain. Elle se classe partout dans le monde : de l'Afrique du Sud à la Suède (2è), en passant par l'Italie 3è le 18 mars 1978, le Brésil, le Japon, l'Argentine, le Danemark, l'Espagne, l'Australie, l'Allemagne (6 eme vente de l'année), les Pays-Bas (3 eme) ou encore l'Angleterre (9 eme, où elle participera à l'émission culte Top of the Pops. Plus de 5 millions d'exemplaires du 45 tours de cette chanson seront vendus. Le triomphe est total !

Alors que Sheila poursuit sa promo à travers l'Europe avec le 45 tours et 1er album en anglais Singin'in the rain, elle enregistre I don't need a doctor et Hôtel de la plage, chanson-tube du film du même nom, qui sort en janvier 1978. Viennent ensuite les titres You Light My Fire qui est classé dans les meilleures ventes, en Italie, Allemagne et Irlande. Mais la chanteuse n'oublie pas le public français, avec son 45 tours Kennedy Airport, qui sera lui aussi un énorme succès. C'est aussi à cette période, que la marque de jouets Delavennat commercialise une poupée à son effigie. Les poupées sont des rivales de Barbie - la célèbre poupée mannequin - et sont aisément reconnaissables à la petite fleur qu'elles arborent à la tempe... Elles existent en blond ou en châtain; aux yeux bleus ou marron.

En 1979, Sheila reprend les chansons en anglais avec Seven lonely days, avec des arrangements très disco, dans le style Knock on wood d'Amïï Stewart, et fait un score raisonnable à 250.000 ventes. En fin d'année, le groupe Chic lui compose un album : King of the world. Spacer, premier extrait de ce disque, devient rapidement un tube d'envergure mondiale. L'album sort dans plus de 50 pays. Elle sera classée à nouveau un peu partout : de l'Australie aux États-Unis, en passant par la Finlande, l'Allemagne, la Suède, l'Espagne,l'Angleterre le Brésil, etc. Un nombre impressionnant de versions de cette chanson existent en adaptation partout dans le monde. Cette chanson sera aussi le générique d'une émission de variétés en Italie, où Spacer restera 26 semaines dans les 10 premières places des hit-parades. C'est pour la chanson Spacer que Sheila fera son premier clip, à l'étranger à Londres....


  • Les années 1980, les années « renouveau »

En 1980, Sheila continue avec un nouvel album en français Pilote sur les ondes, avec des titres comme L'amour au téléphone et Les sommets blancs de Wolfgang. Ce 33 tours est disque d'or.

L'année suivante en 1981, elle fait un retour à la chanson populaire avec Et ne la ramène pas adaptation en français du titre de Joe Dolce A shaddap you face, qui devient rapidement l'un des succès de l'été.

En fin d'année, la chanteuse sort un autre album en anglais dans un style plutôt rock, avec comme titre principal Little darlin. Produit par Keith Olsen, le producteur de Pat Benatar, il sera son plus grand succès aux États-Unis.

Sheila deviendra ainsi la première chanteuse française classée aux États-Unis depuis Édith Piaf. Pour la promotion du disque, deux clips vidéo seront d'ailleurs produits pour deux chansons de cet album.

En 1982 Sheila reviendra définitivement à la chanson française, notamment avec Glori gloria d'Umberto Tozzi, mais en français, qui sera son dernier grand succès chez Carrère.

En 1983, l'album On dit marque un nouveau tournant dans sa carrière. L'objectif de l'artiste est maintenant la scène et d'avoir un nouveau répertoire composé de chansons en français, écrites (paroles et musiques) spécialement pour elle. Avec l'aide d'Yves Martin, qui deviendra par la suite son compagnon, elle va créer deux nouvelles chansons L'écuyère et Emmenez-moi dans un show TV signé Maritie et Gilbert Carpentier en mars 1984.


Puis un nouvel album Je suis comme toi sera enregistré dans les meilleurs studios aux Bahamas ! Des clips seront tournés, notamment pour Emmenez-moi où Sheila est habillée par Jean-Paul Gautier.

En 1985 (à partir du 22 février), elle choisit la salle du Zénith à Paris pour y faire son retour sur scène et un spectacle merveilleusement abouti. Les critiques sont unanimes, ses qualités scéniques sont indéniables. Cinq semaines de spectacle à l'Américaine, plus de 180 000 personnes....Un des shows les plus beaux de la décennie, meme si sur la fin les réservations ont un peu soufferts...

1987 : Sheila sort Comme aujourd'hui, qui se classe au top 50, puis l'année suivante en 1988, un nouvel album : Tendances.

Sheila fera pour ce nouvel opus de nombreux shows TV, et tournera deux clips pour le titre Le tam tam du vent ainsi que celui de Pour te retrouver. Ce dernier sera trés diffusé sur M6 et sera classé dans la catégorie "clip des clips". On retrouve Sheila sur la scène de l'Olympia en octobre 1989. Les locations s'arrachent. Sheila y résume l'ensemble de sa carrière en interprétant ses plus grands tubes : Sheila, L'école est finie, Gloria, Spacer… Pourtant, à la fin du spectacle, elle annonce sa volonté de mettre un terme à sa carrière de chanteuse. Son public, déchiré, a du mal à réaliser qu'il vient d'assister peut-être à son dernier spectacle !


  • Les années 1990, les années « culturelles »

Elle se consacre alors à l'écriture de livres : Les Chemins de lumière (1993), Et si c'était vrai (1995), La Captive (1997)…

En 1992, Sheila sera aussi l'invitée d'un Music Stars spécial avec Michel Drucker qui sera vu par près de 10 millions de personnes (pourtant programmé en 2e partie de soirée). C'est le Record audimat de l'année ! Un nouveau titre parait On s'dit plus rien à l'occasion de la sortie d'un coffret 4 CD regroupant ses plus belles chansons. Un remix de Spacer sera également disponible durant l'été 92.

Elle présente aussi des émissions de télévision : Coup de cœur en 1990 sur France 2 où elle accueillera entre autres John Travolta, et SLC en 1996 sur TF1 avec Dave.

Toujours pour le petit écran, Sheila tourne en 1994 dans un épisode de la série Van Loc : un grand flic de Marseille au côté de Georges N'Guyen Van Loc. Elle réalise des sculptures (vente à l'Hôtel Drouot, exposition à Paris).

Heureusement à la fin des années 1990, Sheila retrouvera son public comme chanteuse avec la sortie du CD Le meilleur de Sheila (1998). Au menu figurent des nouvelles interprétations de Spacer, Glori Gloria, Les Rois mages... mais aussi 3 nouveaux titres Close to you, Juste comme ça, Vague à l'âme, qui sera disque d'or.


Après le lancement du disque dans une célèbre discothèque parisienne et de nouvelles télévisions, elle triomphera de nouveau à l'Olympia, du 28 septembre au 04 octobre 98. Dès lors, elle poursuivra son petit bonhomme de chemin notamment avec l'album Dense sorti en 1999 avec le single du même titre, qu'elle défendra dans plusieurs shows télé. Cet album aux sonorités dance et electro ouvre les années 2000 à Sheila....
  • Les années 2000, les années « bonus »

Tout au long des années 2000 Sheila va être une des chanteuses les plus présentes sur scène tant à Paris qu'en province.

Fin 2001, elle enregistre pour la télévision, un concert acoustique qui sera diffusé quelques semaines plus tard sur Jimmy. Une compilation sort avant les fêtes de noël... Un record de vente là aussi.

Sheila fête ses 40 ans de carrière en 2002, toujours à l’Olympia, devant un public conquis, du 1er au 9 novembre. La vidéo de ce spectacle sort en DVD en 2003 sera certifiée en Or, tout comme le CD. Les critiques sont élogieuses...

Un livre sort aussi Ne vous fiez pas aux apparences en 2002 avec une magnifique photo de couverture signée Jean-Marie Perier. Sheila se dévoile et règle ses comptes avec le métier... Il sera une des meilleures ventes de l'année, et sortira donc en "poche" quelques mois plus tard.

En 2007 Sheila a le privilège d'être une des rares artistes édités en DVD-Carte dans une édition en tirage limité vendue dans de nombreuses postes françaises. Elle donne un nombre important de concerts en France et en Belgique. Elle est  de nouveau à l'Olympia pour un gala unique le vendredi 21 septembre 2007.

Elle est de retour sur scène à l'Olympia le 4 mars 2008.

En 2009 Sheila sera la vedette principale de la Tournée Age Tendre et tête de bois saison 4. Les réservations sont d'ailleurs déja ouvertes.

Lire la suite

MADONNA -STICKY & SWEET TOUR

17 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

 

Istvan sera au concert de Madonna au Stade de France à Paris (Saint Denis)" Hard Candy Tour" - "Sticky & Sweet Tour", le 21 Septembre 2008 .

Madonna, the Queen of the Pop, est une des artistes les plus influentes et incontournables de la planète : elle est la chanteuse qui a vendu le plus de disques au monde!
Après son dernier album sorti en 2005 "Confessions on a Dance Floor", nous la retrouvons aujourd’hui, entourée de Timberlake, Timbaland et Pharrell Williams, pour un album « Hard Candy» et une tournée plus R’Nb que jamais. Quand on vous dit que Madonna n’est jamais loin des tendances…
Nous ferons un compte rendu de ce concert après .....................

Lire la suite

Yehonathan & Royd - Kore Lecha (Je t'appelle)

16 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Lire la suite

Les Dix Commandements (comédie musicale)

15 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Séthi, alors Pharaon en Égypte, voit d'un mauvais œil l'expansion du peuple hébreu. Il décide de le réduire en esclavage. Suite à une prédiction, il décide de faire assassiner tous les premiers nés hébreux. L'ordre est lancé, le massacre a lieu.

Une jeune mère, qui vient d'accoucher, essaye de dissimuler son fils premier né. Elle est juive et s'appelle Yokébed. Contrainte, elle décide de se défaire de son enfant dans l'espoir de lui sauver la vie. Elle le dépose dans un berceau en osier qu'elle laisse à la volonté divine le long du fleuve. Le cœur de Yokébed est déchiré.


Bithia, la fille de Pharaon, ne peut avoir d'enfant et espère la faveur des dieux. Son vœu s'exauce. Le long du Nil ou elle se baigne, elle aperçoit le panier et y découvre l'enfant. Elle ne résiste pas et décide de le sauver et de le prendre pour fils. Elle le surnomme Moïse qui en égyptien signifie "sauvé des eaux". Elle supplie son père Séthi de lui accorder cette adoption, son père, qui ignore qu'il s'agit d'un hébreu, accepte. Ramsès, fils de Pharaon, et Moïse grandissent ensembles d'égale à égale.


Néfertari est de sang royal comme Ramsès. Elle, Moïse et Ramsès se connaissent depuis leur enfance. Nefertari est éprise de Moïse et espère l'épouser, mais d'un autre côté, elle est consciente que Ramsès sera le futur pharaon et qu'elle devra elle-même se plier à son rang en l'épousant : le cœur de Nefertari est torturé entre l'amour qu'elle porte à Moïse et son devoir de se soumettre à un mariage de raison.

Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d'entre ses frères. Il regarda de côté et d'autre, et, voyant qu'il n'y avait personne, il tua l'Égyptien, et le cacha dans le sable.

Il sortit le jour suivant; et voici, deux Hébreux se querellaient. Il dit à celui qui avait tort: Pourquoi frappes-tu ton prochain?


Et cet homme répondit: Qui t'a établi chef et juge sur nous? Penses-tu me tuer, comme tu as tué l'Égyptien? Moïse eut peur, et dit: Certainement la chose est connue. Pharaon apprit ce qui s'était passé, et il cherchait à faire mourir Moïse. Mais Moïse s'enfuit de devant Pharaon, et il se retira dans le pays de Madian, où il s'arrêta près d'un puits.

La condamnation de Moïse fait grand bruit, quatre femmes pleurent son exil : Yokébed qui perd ainsi tout espoir de revoir son fils, Bithia qui l'a élevée, Néfertari qui est profondément éprise de lui et sa sœur Myriam. Pharaon souffre de l'absence de Moïse et ressent de terribles remords, il est très malade et finit par rendre son dernier souffle sans revoir Moïse. Son fils Ramsès lui succède aussitôt et organise déjà sa future vie.


Après avoir erré dans le désert, Moïse atteint de justesse une oasis. Pas très loin, il y a un puits vers lequel il se dirige. Il arrive à un moment où des jeunes filles se font importuner par des nomades de passage. Malgré l'épuisement, la fatigue Moïse trouve la force de les défendre et va jusqu'à puiser de l'eau pour elle. Pour le remercier de sa générosité, les femmes invitent Moïse sous la tente de leur père qui l'accueille à bras ouverts.

Jethro, le patriarche qui n'a que des filles, adopte Moïse dans son clan et lui propose d'épouser l'une des ses filles. Moïse ému accepte d'épouser l'ainée.

Deux mariages se font simultanément, celui de Moïse et de Séphora en pays nomade et celui de Ramsès et de Néfertari en Égypte.


Moïse, devenu berger, fait paître son troupeau sur le Mont Horeb. Mais ce jour là quelque chose se produit ! Alors qu'il observe un buisson ardent, une voix se fait entendre, c'est celle de Dieu. Il lui ordonne de faire sortir les hébreux d'Égypte et de les conduire vers une autre terre plus à l'Est. Moïse ne peut se soustraire à la volonté de Dieu et part donc pour exécuter la volonté de Dieu.

Ramsès règne en tyran, mais bientôt il sera confronté à Moïse, l'envoyé de Dieu. Le peuple qui aime Moïse le soutien, mais Ramsès possède une armée puissante. Moïse met Ramsès en garde et lui ordonne de libérer son peuple. Mais Ramsès n'en a cure, il défie Moïse qui le menace. Commence alors une lutte entre les deux hommes : le pouvoir de Dieu contre celui des puissances égyptiennes.


Moïse annonces à Ramsès que dix plaies s'abattront sur le Royaume d'Égypte, dont la mort des premiers nés Egyptiens. Le jeune fils de Ramsès et de Néfertari meurt. Vaincu, Ramsès laisse alors Moïse et les siens s’en aller.

Les hébreux sont désormais libérés de leurs conditions d'esclaves. Yokébed, Bithia, Myriam et Aaron le frère de Moïse l'accompagnent, ainsi que Josué que Moïse aime comme un fils. Mais il reste des obstacles à franchir ! Devant la mer Rouge, Moïse prie Dieu pour leur permettre de traverser. Le miracle se produit, Moïse à l'aide de son bâton écarte les eaux. Les soldats Egyptien ont reçu l'ordre d'assassiner Moïse mais les eaux se referment devant eux : les Egyptien sont ainsi arrêté par la main de Dieu.

Moïse se rend à la montagne de Dieu. Dieu lui parle à nouveau. Transfiguré, Moïse apporte les deux tables de la loi, celle des dix commandements. Mais lorsqu'il descend de la montagne ses frères ont repris l'ancien culte égyptien. Moïse les ramène à la raison et leurs cite les 10 Commandements.

Interprètes principaux

  • Pedro Alves (Aaron)
  • Lisbet Guldbaek (Bithia)
  • Daniel Lévi (Moïse)
  • Ginie Line (Nefertari)
  • Ahmed Mouici (Ramsès)
  • Nourith (Sephora)
  • Pablo Villafranca (Josué)
  • Anne Warin (Yokébed)
  • Yaël Naim (Myriam)
Lire la suite

Gabriel - Najoua Belyzel

12 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Lire la suite

Erasure

11 Septembre 2008 , Rédigé par Istvan Publié dans #Musique

Erasure est un duo britannique de musique pop électronique new wave formé en 1985 à Londres par un ex-membre fondateur du groupe Depeche Mode, Vince Clarke, et un chanteur presque débutant, Andy Bell.

 

  Vingt-trois ans et 12 albums-studio plus tard, Erasure a vendu plus de 25 millions de disques dans le monde, dont 14 millions d'albums et 11 millions de singles. Après un démarrage intensif, marqué par la sortie de quatre albums de 1986 à 1989, le groupe a trouvé sa vitesse de croisière depuis 1991 à raison d'un nouvel album-studio tous les deux ou trois ans, une fréquence de parution qu'il a toujours maintenue depuis. Erasure compte ainsi parmi les rares formations musicales issues des années 80 à être restées notablement productives sans interruption ni séparation.

Quasiment inconnus en France, où seule la chanson Oh l'amour remporta un certain succès en 1986, les Erasure sont surtout populaires en Europe du Nord et de l'Est, régions où ils ont connu de nombreux hits tout au long des années 80 et 90. Durant les années 2000, leurs albums et leurs singles s'y classent encore régulièrement parmi les meilleures ventes de disques, quoiqu'à des niveaux moins élevés.

Auteurs de tubes dynamiques et rythmés aux mélodies flamboyantes, Erasure sont aisément identifiables par les arrangements caractéristiques de Vince Clarke.

Bien qu'une majorité de leurs chansons célèbrent l'amour et ses affres, quelques-unes abordent aussi des sujets de société tels que la crise de l'emploi (The Circus), l'adolescence (Hideaway, Ship Of Fools), la religion (Yahoo!, Star) ou la dégradation de l'environnement (Chorus)…



Membres du groupe

Membres permanents

  • Vince Clarke (claviers et guitare), né le 3 juillet 1960, membre fondateur de Depeche Mode. En dépit du succès grandissant de Depeche Mode, il choisit de quitter Depeche Mode en décembre 1981 pour fonder le groupe Yazoo en 1982 avec Alison Moyet, une copine du lycée de Basildon. Yazoo dura une seule année, jusqu'en 1983.  C'est en 1985 qu'il fonda et s'investit dans l'unique contribution durable de son parcours musical, Erasure, dont il reste aujourd'hui encore le compositeur et l'arrangeur.

  • Andy Bell (chant), né le 25 avril 1964, est le parolier, la voix du groupe, ainsi que l'image charismatique.

    Les origines
     

La rencontre

Début 1985, âgé de seulement 24 ans, Vince Clarke était déjà un jeune homme reconnu dans le monde musical pour son palmarès en tant que membre fondateur des groupes Depeche Mode (de 1980 à 1981), Yazoo (de 1982 à 1983) puis The Assembly (en 1984). Il venait cependant de passer une année 1984 décevante, dans le doute et le découragement, suite au fiasco du projet The Assembly.


Vince décida donc de repartir sur de nouvelles bases en recrutant un nouveau chanteur permanent, en perspective d'un nouveau groupe. Pour ce faire, l'équipe de la maison de disques Mute Records fit paraître une petite annonce sur le Melody Maker, l'un des plus importants magazines musicaux britanniques de l'époque. Plus de 80 candidats répondirent à l'appel, nécessitant l'organisation de quatre journées d'auditions sur le début du mois d'avril 1985. Chaque postulant disposait d'une demi-heure pour interpréter 2 chansons nouvellement composées par Vince Clarke : une chanson rythmée, Who needs love like that, ainsi qu'une ballade, One Day.


Le matin de la troisième journée d'auditions, le 42 eme candidat se démarqua de ses concurrents, globalement médiocres, par sa voix et son assurance. Au moment de le congédier, Vince Clarke et ses acolytes avaient déjà acquis la certitude d'avoir trouvé leur homme et cessèrent les auditions. C'est ainsi qu'Andy Bell décrocha l'emploi qu'il occupe toujours à l'heure actuelle. Il n'avait pas encore 21 ans.

L'étymologie et le choix du nom 

Le nom commun anglais "erasure" dérive de l'expression "razor edge", c'est-à-dire "le fil du rasoir" en français.

De nos jours, "erasure" se traduit en français par effacement, gommage, ou bien encore rature.

Vince Clarke et Andy Bell assurent que le nom du groupe n'a pas été retenu pour revêtir une quelconque signification mais, bien au contraire, en raison de son caractère abstrait et énigmatique, ne livrant aucun indice quant au style musical.


  Un succès à « géographie variable » 

Dans la plupart des pays européens, le 4e single du groupe Sometimes, paru fin 1986 et l'album dont il est extrait, The Circus, marquèrent le point de départ de la carrière d'Erasure et d'une longue série ininterrompue de tubes qui se poursuit encore aujourd'hui. Cinq de leurs albums se sont classés n° 1 au Royaume-Uni, et 29 singles ont fréquenté le Top 20 britannique .

Erasure remporte l'essentiel de son succès au Royaume-Uni qui représente à lui seul plus du tiers des ventes totales du groupe, avec 8,5 millions de disques vendus sur le marché britannique. Ensuite, viennent l'Allemagne, l'Argentine, le Danemark, la Suède, l'Irlande, la République tchèque (plusieurs n° 1), Israël (de nombreux n° 1) et la Grèce.


En 1989, Erasure reçut les Brit Awards de la catégorie « Meilleur groupe britannique ».

En dehors de ces quelques succès commerciaux ponctuels, et bien que connu du grand public américain, Erasure n'a jamais réussi à remporter un réel succès populaire aux États-Unis où le groupe reste assimilé à la scène alternative.

Paradoxalement, c'est en France qu'Erasure eut son premier succès, en été 1986, avant même que le Royaume-Uni ne découvre le groupe, grâce à deux mots de français contenus dans leur troisième single, intitulé Oh l'amour, qui se classa 14e du Top 50 français en septembre 1986.

  Inspiration 

D'inspiration poétique, romantique, onirique, voire carrément mystique, les compositions d'Erasure sont également high-tech et futuristes. On perçoit souvent Erasure quelque part à mi-chemin entre Depeche Mode avec lesquels Erasure partagent une conception dramatique de l'existence  et les Pet Shop Boys, pour le côté ludique de certains arrangements ainsi qu'une certaine joie de vivre perceptible au travers des mélodies et des accords.


Par extension, on peut dire que la musique d'Erasure est proche de celle des autres groupes new wave nés à la même époque (les années 1980) et au même endroit (le Royaume-Uni) c'est-à-dire d'Eurythmics, Level 42, Simple Minds, Simply Red, OMD, Tears For Fears, New Order, ou même des Allemands Alphaville et Modern Talking, voire des Norvégiens d'A-HA.

Les comparaisons s'arrêtent là. Difficile de décrire le talent d'Erasure avec des mots car il existe bel et bien une marque de fabrique, un son original qu'il convient d'expérimenter par soi-même.

  Les tournées 


Le contact avec le public a toujours été primordial dans la carrière d'Erasure.

 

Au tout début, ce fut même le facteur déterminant qui leur permit de se faire connaître du public britannique en l'absence de support médiatique. Ainsi, dès le début de l'année 1986, Vince et Andy sillonnèrent les universités et les discothèques britanniques des mois durant pour y interpréter les titres de leur 1er album Wonderland.


C'est à compter de leur médiatisation intensive, consécutive à leur premier tube au Royaume-Uni, Sometimes, qu'il entamèrent leur 1 er tournée d'envergure, le "BPM tour" en 1987. Bien que la plupart des dates restèrent concentrées au Royaume-Uni et en Allemagne, quelques dates aux États-Unis furent programmées, en  1er partie de Duran Duran. En France, on retiendra leur unique prestation notable, au Printemps de Bourges en 1987. Les rares concerts français programmés ensuite furent de dimensions très restreintes, du fait de l'échec commercial du groupe dans l'Hexagone.

Fin 1988, l'énorme succès de l'album The Innocents (plus d'un million d'exemplaires vendus au seul Royaume-Uni) leur permit d'effectuer une grande tournée européenne, "The Innocents tour", ainsi que leur première tournée américaine en tête d'affiche.

A l'automne 1989, l'album Wild ! les fit enchaîner sur une nouvelle tournée qui s'étendit jusqu'en Amérique du Sud,

La promotion de l'album Chorus les remit sur la route en 1992 et donna lieu à leur tournée la plus ambitieuse d'un point de vue scénographique : le "Phantasmagorical Entertainment Tour".

Les années suivantes, leur tournées se raréfièrent car Vince Clarke préféra cesser de mener une vie itinérante. C'est ainsi qu'aucune tournée ne fut programmée pour accompagner les albums I Say I Say I Say et Erasure dont la promotion se limita aux singles passés en radio, quelques plateaux TV et sessions acoustiques dans des radios et des bars.

Il fallut attendre fin 1996 pour les revoir sur scène, à l'occasion du "Tiny Tour" qui s'enchaîna directement sur les "Cowboy Concerts" durant une grande partie de l'année 1997.

C'est seulement en 2003 qu'ils entreprirent une nouvelle tournée, "The Other Tour" .

En 2005, la promotion de l'album Nightbird donna lieu à la tournée "The Erasure Show", de février à juin 2005 qui célébrait également le 20 eme anniversaire du groupe. Elle concerna la plupart des pays européens où Erasure ont traditionnellement du succès.

En 2006, Erasure donnèrent une série de concerts entièrement acoustiques, "The Acoustic Tour".Pour la première fois de leur carrière, Erasure délaissèrent l'informatique et les claviers pour réunir un groupe de cinq vrais musiciens (en plus des deux choristes habituelles).

En 2007, la tournée "Light At The End Of The World Tour" succèda à la parution de l'album Light At The End Of The World.

  Musique acoustique

Bien qu'Erasure soit connu pour être un groupe notoirement électronique, Vince et Andy composent leurs chansons de façon traditionnelle. Généralement, Andy chantonne des ébauches de mélodies pendant que Vince l'accompagne en jouant des accords à la guitare acoustique ou au piano.

Ensuite, chacun d'eux travaille de son côté : le chanteur Andy Bell compose les paroles et enregistre toute la partie vocale , tandis que Vince Clarke s'occupe de tous les aspects musicaux et électroniques dans son studio personnel au Royaume-Uni.


  Références musicales


Les références musicales des deux protagonistes d'Erasure puisent dans la pop/rock la plus classique :

le chanteur Andy Bell s'enflamma pour les groupes ABBA  durant son adolescence.

Les influences de Vince Clarke sont très différentes puisqu'il préféra Simon et Garfunkel , Genesis (puis Peter Gabriel en solo), ainsi que Kraftwerk . Lors d'interviews à la presse étrangère, ainsi que sur ceux proposés en bonus des DVD d'Erasure, Vince a souvent mentionné que l'écoute de la bande originale du film américain Le Lauréat (The Graduate), essentiellement constituée de morceaux de Simon & Garfunkel, fut le déclic qui lui donna l'envie de composer lui-même de la musique, à l'âge de 16 ans.


Il n'est donc pas surprenant qu'Erasure ait rendu un vibrant hommage à ABBA en réalisant le mini-album tribute Abba-Esque (en 1992) ainsi qu'à Peter Gabriel en reprenant le titre Solsbury Hill (en 2003).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Erasure

 

Lire la suite